Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le normand Léo Robine, l'un des meilleurs e-sportifs français, va poursuivre sa carrière en Asie

A seulement 20 ans, Léo Robine, alias Alphama, originaire de La Ferrière-aux-Etangs dans l'Orne, s'envole ce mercredi 3 mars vers l'Asie. Il rejoint une nouvelle équipe pour jouer dans la ligue Asie-Pacifique depuis le Japon.

Léo Robine, alias Alphama, 20 ans, dans sa chambre d'ado, en pleine session d'entraînement.
Léo Robine, alias Alphama, 20 ans, dans sa chambre d'ado, en pleine session d'entraînement. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Son parcours est fulgurant, mais pourtant Léo Robine, 20 ans, garde la tête froide. Cet Ornais, originaire de La Ferrière-aux-Etangs, va être le premier joueur d'un autre continent à participer à la ligue Asie-Pacifique dans son jeu, Rainbow Six Siège. Il s'envole d'abord pour Taïwan, avant de rejoindre dès que possible le Japon, où il intégrera une maison qu'il partagera avec ses coéquipiers. 

"Ils sont venus me chercher, m'ont proposé de m'emmener au Japon pour les rejoindre", raconte-t-il simplement à propos de sa nouvelle équipe, Fnati. "Dans ce monde, il faut être repéré", précise Léo. Comme dans tous les sports. Et le jeune Normand a été repéré très jeune. Après des aventures en semi-professionnel, il lance sa carrière juste après ses 18 ans. Il devient alors le plus jeune joueur à participer à un championnat du monde. "C'est là qu'en tant que maman, on lui dit de suivre son rêve", commente sa mère Sylvie. 

Il faut dire que c'est elle qui lui a donné goût aux jeux-vidéos, avec des jeux éducatifs notamment, quand ils étaient enfants avec son grand frère. "J'ai ensuite compris qu'on pouvait en faire un métier, et je me suis dit pourquoi pas... J'aimais ce côté compétitif que je trouvais dans le sport, et je l'ai retrouvé dans les jeux vidéos", détaille Léo. C'est dans sa chambre d'enfant qu'il a fait ses armes. 

Déjà un voyage aux Etats-Unis

Après une première expérience en France, il devient le premier joueur français à partir aux Etats-Unis. Une expérience d'un an à Las Vegas, au coeur d'une "gaming house", une maison partagée avec d'autres joueurs de son équipe. Cette fois, c'est au Japon qu'il posera ses valises pour au moins un an. "Je vais d'abord devoir passer par Taiwan en attendant de pouvoir rentrer au Japon, j'emmène tout mon matériel avec moi pour pouvoir m'entraîner", ajoute Léo. 

ECOUTEZ - Le reportage de France Bleu Normandie avant le départ d'Alphama vers l'Asie

Joueur de e-sport professionnel, c'est un métier. Et tous les jours, Léo Robine s'entraîne entre sept et neuf heures devant son écran. Il a un profil atypique, il est un excellent stratège, et il a été recruté pour occuper la place de leader dans sa nouvelle équipe. "En ce moment, on prend beaucoup de temps à discuter de nos stratégies car je vois les choses très différemment", précise-t-il lorsqu'il évoque ses entraînements avec ses futurs coéquipiers asiatiques. 

Valoriser le e-sport

Son parcours est aussi un moyen de montrer les côtés positifs des jeux vidéos. "Bien-sûr qu'il y a des aspects négatifs, l'addiction aux jeux notamment, et il faut y faire très attention", avance le jeune joueur. 

Mais les jeux vidéos peuvent apporter tellement de choses géniales, de créativité ! J'ai développé mon anglais beaucoup plus grâce aux jeux que grâce à l'école. Léo Robine - E-sportif

Léo Robine, alias Alphama, avec le maillot de sa nouvelle équipe.
Léo Robine, alias Alphama, avec le maillot de sa nouvelle équipe. - DR

Ils vont maintenant lui permettre de découvrir une autre culture pendant un an. "Je ne réalise pas du tout ce que je vis", lâche-t-il devant sa valise presque terminée. L'objectif, pour celui que certains journalistes spécialisés considèrent comme le "Mbappé du e-sport", sera de remporter une coupe du Monde. Et pourquoi pas depuis l'Asie. 

ECOUTEZ - "Les jeux vidéos, on peut en faire quelque chose de génial !" Léo Robine, alias Alphama

Choix de la station

À venir dansDanssecondess