Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le PAL sort les crocs pour la saison 2017

mardi 7 mars 2017 à 4:40 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Le PAL ouvrira le 15 avril prochain. Le parc animalier et zoologique de Saint-Pourçain sur Besbre va ouvrir une nouvelle attraction, Alligator Park.

Le futur lieu marécage des alligators, encore en chantier
Le futur lieu marécage des alligators, encore en chantier © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

C'était une demande du public. Lors des enquêtes faites à la sortie du parc, de nombreux visiteurs estimaient qu'il manquait des reptiles lors de la visite. Une demande satisfaite cette année même si les reptiles ne sont pas des serpents mais des alligators.

Il y en aura une vingtaines, des adultes et des plus jeunes. Ce sont des alligators de Floride, venus de plusieurs parcs zoologiques européens. Ils arriveront à la fin du mois, tous en même temps, ce qui leur laissera un peu de temps pour s'adapter à leur nouveau lieu de vie. Un espace de 3000 m², qui sera transformé en marécage de Floride. L'Alligator Park est censé être un ancien parc d'attraction américain laissé à l'abandon, où la végétation et les animaux ont repris leur droit.

Un record de visiteurs

Pour le moment, c'est encore un grand chantier. La bâche de fond du bassin est en train d'être posée, une passerelle pour le public doit encore être installée mais dans un mois tout sera prêt. Le bâtiment qui accueillera les alligators est construit. Il abrite un grand bassin où l'eau pourra être chauffée, en particulier en hiver, pour que les alligators n'aient pas trop froid. Car ces animaux recherchent la chaleur, ils bougent assez peu et si le soleil est présent, ils iront se mettre là où frappe les rayons.

Les équipes qui s'occupent du secteur marin ont reçu une formation spéciale pour pouvoir s'occuper de ces alligators et une spécialiste fera office de référente. Chaque jour, le repas sera le prétexte à un cours sur ces animaux pour les visiteurs.

L'année dernière, le PAL a accueilli 592 000 visiteurs. Avec ces alligators, et aussi aussi deux panthères des neiges qui viennent d'arriver au parc, ses responsables espèrent bien passer le cap des 600 000 cette année.