Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Palais Idéal du facteur Cheval fête les 50 ans de son classement aux monuments historiques

-
Par France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

L'anniversaire coïncide avec les journées du patrimoine. Pour l'occasion, des dessins inédits de Pablo Picasso réalisés sur place, en hommage à Ferdinand Cheval, sont exposés au public.

Le Palais Idéal du facteur Cheval le 19 septembre 2019
Le Palais Idéal du facteur Cheval le 19 septembre 2019 © Radio France - Timour Ozturk

Hauterives, France

Aujourd'hui, l'importance artistique du Palais Idéal saute aux yeux des touristes. Benjamin, un parisien venu spécialement pour la visite estime que "la postérité a jugé" l'oeuvre en faveur du facteur Cheval. Une reconnaissance posthume de son génie, permise par André Malraux, le ministre des affaires culturelles d'alors qui pousse la candidature du Palais Idéal contre l'avis de certains qui, depuis Paris, jugent l'ensemble "hideux".

Car le facteur Ferdinand Cheval, autodidacte, ne dispose d'aucune légitimité artistique. Il débute la construction de son oeuvre en 1879, et ne l'achève qu'en 1912. Le "Travail d'un homme seul" comme il le proclame sur son Palais, essentiellement construit avec des pierres ramassées dans la région.

Détails du Palais Idéal depuis la terrasse centrale - Radio France
Détails du Palais Idéal depuis la terrasse centrale © Radio France - Timour Ozturk

Un nouveau départ

Grâce au classement, le Palais Idéal va connaitre une nouvelle vie. Le maire d'Hauterives, Florent Brunet, se souvient d'un monument presque à l'abandon au tournant des années 60 et 70. Enfant, Florent Brunet va jouer près du Palais après l'école : "A l'époque il y avait des vignes tout autour, il était entouré par une végétation très dense, raconte l'élu, il n'y avait quasiment pas de visiteurs, quelques dizaines de Lyonnais et de Grenoblois le week-end, guidés par le gardien qui habitait l'ancienne maison du facteur Cheval."

Aujourd'hui, ce sont plus de 200.000 visiteurs qui se déplacent chaque année, et il y a des financements de l'État pour aider à l'entretien du monument. À titre d'exemple, les derniers travaux pour consolider la terrasse ont compté à eux seuls 700.000 euros. Tout ça "grâce à André Malraux" souligne Florent Brunet. 

Détails du Palais Idéal du facteur Cheval - Radio France
Détails du Palais Idéal du facteur Cheval © Radio France - Timour Ozturk

Dès 1937, Picasso rendait hommage au facteur Cheval

Mais si la reconnaissance de l'État est tardive, celle des artistes est plus rapide. Dont celle du père du cubisme Pablo Picasso. "Il est sûrement venu ici plusieurs fois" explique Frédéric Legros, le directeur du Palais Idéal "mais, ce qui est certain, c'est qu'en 1937, en descendant dans le Sud, il s'arrête et réalise un douzaine de dessins inspirés du lieu et du personnage du facteur Cheval." Pour Frédéric Legros, voilà qui remet à sa juste place le Palais Idéal : celle d'une oeuvre majeure de la fin du XIXème et du début du XXème siècle.  Ces dessins, inédits parce que conservés dans des collections privées pendant plus de 70 ans, sont exposés pour la première fois sur place, du 20 au 23 septembre, avec un tarif réduit unique pour les journées du patrimoine le samedi 21 et le dimanche 22. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu