Culture – Loisirs

Le phénomène "Escape Game" gagne la Dordogne

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord mardi 13 décembre 2016 à 20:28

Jonathan Bordas ouvre la première salle d'Escape Game de Périgueux.
Jonathan Bordas ouvre la première salle d'Escape Game de Périgueux. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le phénomène "escape game" gagne la Dordogne. Lancé au Japon il y a une dizaine d'années, ces salles de jeux d'énigmes poussent comme des champignons en France. La Dordogne n'échappe pas à la règle. Jeudi, Enigm'antic va ouvrir à Périgueux. Nous avons testé les salles en avant-première.

Vous avez toujours rêvé de vous mettre dans la peau d'un prisonnier en pleine évasion ? Ou dans celle d'un agent secret en mission ? C'est désormais possible grâce aux "Escape Game". Ces salles de jeux sont de plus en plus nombreuses en France. On en compte une bonne quinzaine à Paris, moins d'une dizaine à Bordeaux en deux ans. Il y a un mois une salle à ouvert à Bergerac et ce jeudi 15 novembre, "Enigm'antic" ouvrira ses portes à Périgueux, rue Chancelier de l'Hôpital.

Objectif : sortir de la salle en 60 minutes

Son gérant est Périgourdin. Après des études scientifiques, à 22 ans, Jonathan Bordas a décidé de se lancer dans cette aventure qui fait un tabac en France depuis quelques mois. "Le concept est né au Japon il y a une dizaine d'années et il a mis du temps à arriver en France," explique le jeune homme. Le principe de l' "escape game" est assez simple. A l'origine, vous êtes enfermés dans une salle et vous avez une heure pour en sortir. Pour vous aider, des indices, des codes, des objets sont cachés. A vous de déchiffrer les énigmes. "Ce jeu demande de la logique et un peu d'adresse mais pas d’effort physique. Il est accessible de 12 à 112 ans c'est ce qui fait sa force," ajoute Jonathan. Il est d'ailleurs conseillé de venir jouer à trois personnes, au moins. "Tout le monde n'a pas la même logique et on peut ainsi s'entraider."

Deux scénarios pour deux salles de jeux

Avec l'aide de ses parents, Jonathan a ainsi choisi d'acheter un immeuble de trois étages pour installer ces salles de jeux. Au rez-de-chaussée, un petit bar accueille les clients. "J'ai imaginé un scénario dans lequel il faut s'échapper de prison et un autre dans lequel il faut découvrir le secret d'un laborantin. J'ai la place pour une troisième salle mais il faut trouver l'inspiration." Le jeune homme a rassemblé les objets et construit les décors qui donnent le réalisme à ses scènes de jeu. Seul hic, il faudra attendre six mois à un an pour retourner jouer. "Cela prend du temps de tout construire et d'imaginer de nouveaux scénarios."

L'équipe de France Bleu Périgord a testé Enigm'antic.

A partir de jeudi, "Enigm'antic" sera ouvert du mardi au dimanche de 10h à 22h. La partie d'une heure vous coûtera 18 euros par personne (15 euros pour les étudiants et les mineurs). Réservations via le site internet ou au 05.53.53.07.84