Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Le Pic du Midi ouvre une coupole d'observation aux visiteurs

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu Occitanie

L'observatoire du Pic du Midi de Bigorre ouvre une de ses coupoles pour permettre au public de percer les secrets de l'observation scientifique.

La coupole ouverte au public fonctionnera comme une vrai coupole d'observation scientifique.
La coupole ouverte au public fonctionnera comme une vrai coupole d'observation scientifique. © Radio France - Frédéric Fleurot

La Mongie-Tourmalet, Bagnères-de-Bigorre, France

111 ans après la mise en service de la toute première coupole au sommet du Pic du Midi, l'observation scientifique astronomique devient accessible à tous. Depuis quelques semaines, l'observatoire propose à ses visiteurs un spectacle son et lumière au sein même d'une coupole d'observation, avec au-dessus de leur tête, un véritable télescope en fonctionnement.

Nicolas Bourgeois, directeur adjoint du Pic du Midi, au micro de France Bleu Béarn : "On repart avec la petite étincelle qui anime les scientifiques qui travaillent ici"

Un spectacle unique au monde

Cette nouvelle installation est la dernière en date réalisée grâce aux 7 millions d'euros investis depuis trois ans pour la modernisation du site, après notamment l'installation du ponton panoramique ou de l'espace "Expériences". "C'est la grande question de nos visiteurs quand ils arrivent : « Qu'est-ce-qui se passe dans cette infrastructure gigantesque couronnée de coupoles ? », assure Nicolas Bourgeois le directeur adjoint du Pic du Midi, et on ne pouvait pas répondre avant, pour la bonne raison que ces coupoles ne sont pas des coupoles de musées, elles sont véritablement utilisées".

Alors pour permettre aux visiteurs de percer le mystère, le Pic du Midi a décidé d'ouvrir au public une des neufs coupoles de l'observatoire, d'y installer deux banquettes pouvant accueillir 27 personnes pour suivre un son et lumière avec, en complément, un télescope permettant une véritable observation.

À l'intérieur de la coupole, un véritable télescope en fonctionnement. - Radio France
À l'intérieur de la coupole, un véritable télescope en fonctionnement. © Radio France - Damien Gozioso

Le Pic au sommet de sa fréquentation

Avec cette nouveauté, le Pic du Midi espère franchir le cap des 145.000 visiteurs par an et ainsi battre son record de 2018 (143.000). "L'idée c'est toujours de construire la notoriété du site, de rendre le Pic attractif, confirme Jacques Brune le président. Il nous faut toujours faire attention à maintenir une activité pour arriver à l'équilibre financier. 145.000 visiteurs c'est l'objectif, et ça laisse supposer des bonnes conditions météorologiques et des années exceptionnelles, on sait bien qu'on aura du mal à aller au-delà, aux 300.000 de la Rhune, parce que les conditions d'exploitation ne sont pas du tout les mêmes".

Pour la suite, le Pic du Midi vise toujours son inscription par l'Unesco au titre du patrimoine mondial de l'humanité. La direction va aussi lancer les concours d'architectes pour la futur Maison de la nuit, contre la pollution lumineuse, au sommet du Tourmalet. Elle devrait voir le jour à l'horizon juin 2022.

Dans la coupole d'observation ouverte aux visiteurs, un son et lumière pour comprendre l'observation scientifique. - Radio France
Dans la coupole d'observation ouverte aux visiteurs, un son et lumière pour comprendre l'observation scientifique. © Radio France - Damien Gozioso
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu