Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le poète suisse Philippe Jaccottet est décédé à Grignan, dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Philippe Jaccottet est décédé à l'âge de 95 ans à son domicile de Grignan dans la Drôme. Il est l'un des trois seuls poètes, avec René Char et Saint-John Perse, à avoir été publié de son vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade.

Le poète et écrivain d'origine suisse Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 95 ans.
Le poète et écrivain d'origine suisse Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 95 ans. © Maxppp - Fabrice Anterion

Le poète, critique littéraire et traducteur, Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à son domicile de Grignan dans la Drôme, où il sera inhumé "dans la plus stricte intimité" a annoncé son fils, Antoine Jaccottet.

Un des trois seuls poètes à avoir été publié de son vivant dans la Pléiade

Suisse de langue française, Philippe Jaccottet est l'un des trois seuls poètes, avec René Char et Saint-John Perse, à avoir été publié de son vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade.  

Récompensé par de nombreux prix français et allemands, dont le Goncourt de la poésie (2003) et le Grand prix national de Traduction (1987), Philippe Jaccottet était installé depuis plus d'un demi-siècle à Grignan dans la Drôme. Philippe Jaccottet est né le 30 juin 1925 à Modon, dans le canton suisse de Vaud, et a passé l'essentiel de sa vie à Grignan.  

Plus d'un demi-siècle passé à Grignan

Son premier ouvrage, intitulé "Trois poèmes aux démons", parait en 1945. Il se met alors à publier beaucoup de textes, notamment pour la Nouvelle Revue de Lausanne. Son premier recueil de poèmes "L'Effraie" (1953) sort aux éditions Gallimard, dans la collection Métamorphoses, dirigée par Jean Paulhan.  

Il a aussi participé à La Nouvelle Revue Française et fait en sorte d'ouvrir celle-ci à la littérature allemande. Couronnés de succès, ses poèmes entrent dans la collection Gallimard/Poésie, avec notamment "A la lumière d'hiver" (1977) et "La Semaison" (1984).  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess