Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le port de plaisance de Toul décroche le Pavillon Bleu pour la sixième année

jeudi 24 mai 2018 à 7:09 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Sept ports de plaisance se voient décerner le Pavillon Bleu cette année en Lorraine. Les labels touristiques, qui distinguent des efforts en matière d'environnement et d'animations, sont remis ce jeudi 24 mai en Haute-Garonne. Dans le palmarès, pour la 6e année de suite : le port de Toul. Visite.

Le port de France, à Toul, peut accueillir une soixantaine de bateaux
Le port de France, à Toul, peut accueillir une soixantaine de bateaux © Radio France - Isabelle Baudriller

Toul, France

Ils ont jeté l'ancre au port de France, à Toul, l'an dernier. Le domicile de René et Pascale - lui est originaire de Champigneulles - c'est leur bateau : le No Lézart. Le couple de retraités apprécie son cadre de vie. "Le port est bien, propre. Il est proche de la gare, des commerces", indique Pascale. "On peut aller à Paris, en Allemagne, dans les Vosges. Il est très bien situé", ajoute son mari. 

Le port de plaisance de Toul compte une soixantaine d'emplacements. Dont une quarantaine de bateaux "installés à l'année", précise le régisseur de la capitainerie, Jonathan Saint-Martin, "surtout des étrangers, des Américains, des Anglais, Australiens, Néo-Zélandais. Ils laissent leurs bateaux l'hiver et ils rentrent chez eux travailler !" 

Christine Assfeld Lamaze, adjointe au maire et Jonathan Saint-Martin, "capitaine" du port - Radio France
Christine Assfeld Lamaze, adjointe au maire et Jonathan Saint-Martin, "capitaine" du port © Radio France - Isabelle Baudriller

Dans ce cadre verdoyant, au pied des remparts Vauban, pas de produits phytosanitaires, les déchets sont triés, le compostage est collectif. Le Pavillon Bleu récompense aussi des animations estivales : marchés nocturnes, guinguettes, mini-parc d'attraction pour les enfants. "Tout le monde en profite, plaisanciers comme Toulois", souligne l'adjointe au maire déléguée à l'attractivité de la ville, Christine Assfeld Lamaze. 

Tout le monde en profite, plaisanciers comme Toulois" - Christine Assfeld Lamaze, adjointe au maire de Toul

"Il y a du partage, les bancs et les tables sont installés. Les gens se posent et profitent du beau temps", poursuit l'élue. "Il y a beaucoup de gens qui ne partent pas en vacances, il ne faut pas l'oublier. C'est un lieu de promenade qui fait du bien." Le port de France, qui bénéficie du Pavillon Bleu depuis 2013, enregistre 1 400 passages par an. "Ce label nous offre un référencement dans les guides. Pour les plaisanciers, c'est un gage de qualité."  

  • En Meurthe-et-Moselle, outre le port de plaisance de Toul, ceux de Nancy et de Pont-à-Mousson conservent leur Pavillon Bleu. 
  • Dans la Meuse, le port de Nonsard, au lac de Madine, fait son entrée dans le palmarès. 
  • En Moselle, les trois ports labellisés sont ceux de Metz, Sarreguemines et Basse Ham.
Le palmarès 2018 des pavillons bleus - Visactu
Le palmarès 2018 des pavillons bleus © Visactu