Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le premier trophée de Miss France, datant de 1920, mis aux enchères à Saint-Jean-de-Luz

lundi 31 juillet 2017 à 18:09 - Mis à jour le lundi 31 juillet 2017 à 18:52 Par Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Elle était originaire d'Espelette et s'appelait Agnès Souret. Elle fut la première Miss France en 1920. Le trophée de l'époque, représentant la jeune femme de 18 ans, va être mis aux enchères le dimanche 6 août dans les locaux du commissaire priseur Luzien Arnaud Lelievre.

Statuette en " cire perdue" de la premiere Miss France. Agnès Souret 1920
Statuette en " cire perdue" de la premiere Miss France. Agnès Souret 1920 © Radio France - Paul Nicolai

Saint-Jean-de-Luz, France

C'est une vente aux enchères peu ordinaire qui aura lieu le dimanche 6 août à Saint-Jean-de-Luz. Celle d'une petite statuette en bronze datant de 1920 et représentant une jeune Basque d'Espelette : Agnès Souret. Elle n'a que 18 ans lorsqu'elle décroche le titre de " plus belle femme de France". Le trophée mis en vente est une représentation des traits de la jeune femme en " cire perdue" des mains du sculpteur portugais Joao Da Silva.

La statuette sur la coiffeuse d'Agnès Souret - Radio France
La statuette sur la coiffeuse d'Agnès Souret © Radio France - Paul Nicolai

La statuette du premier concours national de beauté est estimée à 3.000 euros. "C'est une qualité de fonte et de sculpture tout a fait remarquable" selon le commissaire priseur luzien Arnaud Lelievre D'autres objets ayant appartenu à la jeune femme sont également mis en vente, sa coiffeuse notamment, estimée à 300 euros.

" une qualité de fonte et de sculture tout à fait remarquable" estime le commissaire priseur Arnaud Lelievre

La vente se deroule le dimanche 6 août à partir de 10h. " Côte Basque ENCHERES" au 8 de la rue Dominique Larréa ZA Layats à St Jean de Luz. Les objets sont exposés depuis ce lundi.