Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le prix Goncourt des lycéens décerné à David Diop pour son roman "Frères d'âme"

Le 31 ème prix Goncourt des lycéens est attribué à l'écrivain franco-sénégalais David Diop pour son roman "Frères d'âme" (Seuil). Le lauréat a été annoncé ce jeudi midi à l'Hôtel de ville de Rennes.

David Diop remporte ce 31e Prix Goncourt des Lycéens
David Diop remporte ce 31e Prix Goncourt des Lycéens © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Au terme de deux mois de lectures dans 58 lycées de France, c'est le roman "Frères d'âme" (Seuil) de David Diop qui a reçu le prix Goncourt des Lycéens 2018.

Au terme d'une délibération à huis-clos, les 13 élèves membres du jury final ont voté avec 5 voix pour le roman de l'écrivain franco-sénégalais. Un vote serré car "La Vraie Vie" (L'iconoclaste) d'Adeline Dieudonné et "Le Malheur du Bas" (Albin Michel) d'Inès Bayard ont toute deux été créditées de 4 voix chacune. 

David Diop a conquis les lycéens avec son roman qui dresse le portrait de tirailleurs sénégalais pendant la Première guerre Mondiale. Enfin un prix pour celui qui a été finaliste cette année du prix Goncourt, Femina, Médicis et Renaudot.

Les 30 ans d'un prix littéraire

Il a été créé à Rennes en 1988 par un professeur de français et une chargée de communication de la FNAC. Depuis il est décerné chaque année dans la capitale bretonne au mois de novembre.  13 élèves délégués, désignés pendant les délibérations régionales, ont délibéré ce jeudi matin pour départager les cinq auteur-e-s finalistes: Meryem Alaoui, Inès Bayard, Pauline Delabroy-Allard, Adeline Dieudonné et David Diop.

Un prix convoité

Le prix Goncourt des lycéens a mobilisé cette année 2000 lycéens qui ont été invités à lire les 15 romans sélectionnés par l'Académie Goncourt.  En tout 58 lycées, dont trois à l'étranger, ont participé depuis septembre à l'élaboration de la sélection finale. En 30 ans, le Goncourt des lycéens a largement acquis ses lettres de noblesse en couronnant des écrivains devenus depuis des références en littérature comme Philippe Claudel, Mathias Enard, Carole Martinez, Sorj Chalandon, David Foenkinos ou Delphine de Vigan.

Le jury composé de 13 lycéens a délibéré à huis-clos - Radio France
Le jury composé de 13 lycéens a délibéré à huis-clos © Radio France - Maxime Bossonney

Des succès de librairie

C'est aussi un prix économiquement solide puisque les ventes sont au rendez-vous comme pour "L'art de perdre" d'Alice Zéniter lauréate l'an dernier, "Petit pays" de Gaël Faye ou encore "La vérité sur l'affaire Harry Québert" de Joël Dicker qui est devenu un phénomène mondial avec plus de 3 millions d'exemplaires vendus en France et à l'étranger.

Les lycéens seront reçu ce jeudi 15 novembre en début de soirée à l'Elysée, en présence de David Diop. L'auteur qui viendra fin novembre à Rennes pour échanger avec 400 élèves dans le cadre des rencontres Goncourt.