Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le prix Goncourt Nicolas Mathieu à l'hôpital psychiatrique de Niort

-
Par , France Bleu Poitou

Dans le cadre du festival Regards noirs, le prix Goncourt 2018 Nicolas Mathieu a participé à une rencontre organisée à la cafétéria de la psychiatrie de l'hôpital de Niort ce vendredi.

Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018, à la cafétéria de la psychiatrie de l'hôpital de Niort
Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018, à la cafétéria de la psychiatrie de l'hôpital de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

Pendant une heure, Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018 pour "Leurs enfants après eux" a joué au jeu des questions/réponses avec la cinquantaine de personnes présentes à la cafétéria de la psychiatrie de l'hôpital de Niort, des patients de l'hôpital mais pas que.

Vous voulez me demander si Niort est une belle ville ?", Nicolas Mathieu, prix Goncourt

"Vous voulez me demander si Niort est une belle ville ?", plaisante l'auteur lorsqu'un homme du public prend le micro pour l'interroger. Ce sera la seule allusion à Michel Houellebecq. Nicolas Mathieu répond plutôt à des questions du style "Pourquoi avoir choisi ce titre ? Qu'est-ce que change le Goncourt ?".  

Nicolas Mathieu est déjà intervenu dans des lieux atypiques, comme des maisons d'arrêt. "On se demande toujours à quelle sauce on va être mangé. Et puis très vite, on a un rapport de lecteur à auteur et finalement un peu pareil que partout ailleurs". Patricia, suivie à l'hôpital de Niort est ravie de rencontre l'écrivain. "Qu'un prix Goncourt vienne nous voir ici, ça nous donne une forme de reconnaissance, parce que l'on est  pas souvent reconnus dans la société".

Il m'a fait relire alors que je ne lisais plus depuis des années", Nathalie, patiente

"Il m'a fait relire alors que ça faisait des années que je n'avais pas pris de livre", raconte Nathalie, une autre patiente. Des extraits de "Leurs enfants après eux ont été photocopiés par la bibliothécaire de l'hôpital. "Les livres pour moi c'était hors de portée, être attentif tout un moment c'est trop pour moi, je suis étonnée d'avoir pu réussir. Je ne l'ai pas lu en entier mais je vais essayer".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu