Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le programme du concert de rentrée de Dijon dévoilé

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis 2002, 320.000 spectateurs ont assisté aux concerts de rentrée proposés gratuitement par la ville de Dijon. La programmation de la 17e édition a été dévoilée ce jeudi matin. Confiée à La Vapeur, elle prévoit 10 concerts dans la soirée du 30 août.

Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, et Christine Martin, ajointe déléguée à la culture, de part et d'autre de l'affiche du concert 2019
Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, et Christine Martin, ajointe déléguée à la culture, de part et d'autre de l'affiche du concert 2019 © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Le soir du 30 août, le public a rendez-vous de 18 heures à 1 heure du matin sur les deux scènes qui seront installées place de la Libération et sur le parvis de Saint-Michel. C'est La Vapeur qui a réalisé la programmation du concert de rentrée Lalalib, alliant diversité musicale et générationnelle.  On y entendra ainsi le groupe dijonnais The George Kaplan Conspiracy. Autre groupe régional, le duo féminin bisontin Komorebi.

Camélia Jordana, musicienne, chanteuse et comédienne montera également sur la scène dijonnaise. Formé en 1983, le groupe de rock alternatif les Wampas est pour sa part toujours d'actualité, puisqu'il vient d'enregistrer un nouvel album. Il sera également à l'affiche de la soirée musicale dijonnaise, ainsi qu'une jeune artiste belge, Charlotte Adigéry, et le duo The Pirouettes, venu d'Annecy. 

Ménélik avec l'ODB et des jeunes musiciens dijonnais

Pour les amateurs de la scène électronique, Fakear est annoncé, et le quintette rock-électro Feu ! Chatterton complétera le programme qui à cette heure n'est pas totalement bouclé.  Le mystère plane à propos du 10e concert. On attend en effet la confirmation de l'artiste convoité, qui serait un rappeur.

L'un des temps fort de la soirée sera la prestation de Ménélik. L'artiste hip-hop puisera dans l'album Qlassiks, inspiré par le répertoire classique. Il sera accompagné par l'Orchestre Dijon Bourgogne, avec la participation de l'orchestre des jeunes des quartiers de la Fontaine d'Ouche et des Grésilles. Pour préparer cette interprétation, Ménélik viendra répéter avec les jeunes en juin.

Les services de la Police nationale seront-ils facturés ?

Le concert de rentrée pourrait attirer 25.000 spectateurs. Afin de les accueillir dans des conditions optimales de sécurité, 27 policiers municipaux et 140 agents d'une société de sécurité seront mobilisés, ainsi que des éléments de la Police nationale. A ce propos, Nathalie Koenders, première adjointe au maire, espère que la ville pourra échapper à une circulaire ministérielle de l'ex ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Elle prévoyait la facturation des services de la Police nationale pour les événements festifs. Si tel était le cas, la facture du volet sécurité du concert de rentrée s'en trouverait alourdie. 

"Venez légers", conseille Christine Martin, adjointe déléguée à la culture. En effet, pour éviter les files d'attente interminables aux cinq  points de contrôle dans le périmètre de sécurité, il vaudra mieux se dispenser de venir avec des sacs volumineux.

Choix de la station

France Bleu