Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le projet de musée du site gallo-romain de Tintignac en Corrèze a été présenté

-
Par , France Bleu Limousin

L'idée d'un musée avance à Tintignac. Le conseil municipal de Naves, propriétaire du site, vient de présenter les plans de son projet de mise en valeur du site gallo-romain et surtout des carnyx et casques gaulois qui y ont été trouvés en 2004.

Le fanum (temple) sera rénové tout comme les autres monuments historiques du site
Le fanum (temple) sera rénové tout comme les autres monuments historiques du site © Radio France - Philippe Graziani

Le projet présenté lors du dernier conseil municipal de Naves vise en premier lieu à montrer les objets, ils y en a 500 en tout, découverts par l'équipe de l'Institut National de Recherche Archéologique Préventive dirigée par Christophe Maniquet en 2004. Dont surtout les fameux carnyx, trompettes du guerre des Gaulois, et les casques. Il s'agirait donc de construire un espace muséal avec des salles d'exposition permanente et temporaire. Le second objectif est de mettre en valeur le site lui-même. Les quatre monuments historiques, le fanum, le théâtre, le tribunal et le bâtiment en hémicycle seront réhabilités. Un sentier d'interprétation sera créé. Parallèlement le projet porte aussi sur la création d'une salle de fouille.

Lancement des travaux en 2018

Le coût total du projet, espace muséal et restauration du site, est estimé à 8 millions d'euros. La commune, Tulle-Agglo, le Département, la Région, l’État et l'Europe sont sollicités pour le budget. Un mécénat populaire et d'entreprise via la Fondation du Patrimoine est aussi envisagé. Christophe Jerrétie, le maire de Naves, espère finaliser le financement cette année. Si tel est le cas, les travaux pourraient commencer dès l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess