Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le public convaincu par la grande première des "Écrivains chez Gonzague Saint Bris"

lundi 27 août 2018 à 6:05 Par Camille Huppenoire, France Bleu Touraine

La grande manifestation littéraire à Chanceaux-près-Loches pouvait-elle perdurer sans son fondateur ? Dimanche 26 août, sous une forme un peu différente, la manifestation, renommée "Les Écrivains chez Gonzague Saint Bris" et portée par une pléiade de stars, semble avoir trouvé son public.

Marie-Claude Mahiette, présidente des Écrivains chez Gonzague Saint Bris, désormais responsable de la manifestation littéraire.
Marie-Claude Mahiette, présidente des Écrivains chez Gonzague Saint Bris, désormais responsable de la manifestation littéraire. © Maxppp - PHOTOPQR

Indre-et-Loire, France

A leur arrivée à Chanceaux-près-Loches, certains habitués de La Forêt des Livres, nom du rendez-vous littéraire lorsque Gonzague Saint Bris l'organisait, étaient un peu perdus. "Moins de bouquinistes" souligne cette visiteuse, "il n'y a plus la dictée" dit une autre. Autre changement, le nom de La Forêt des Livres, devenue "Les Écrivains chez Gonzague Saint Bris"...et l'organisation des stands, très différente.

L'événement a dû réduire la voilure, en raison d'un budget moindre et de l'absence de Gonzague Saint Bris, décédé l'an passé, et qui portait sur ses épaules une grande partie de l'organisation. Alors pour l'inauguration de ce nouvel événement, qui veut respecter l'esprit de Gonzague, l'espace a été un peu restreint, et réorganisé. Même la grande allée ombragée par d'immenses arbres, emblématique de La Forêt des Livres, est différente : les têtes d'affiche n'y sont plus installées. A leur place, il n'y a que les auteurs indépendants, tandis que les stars sont toutes regroupées dans le pré du château. Dommage, pour Ingrid, qui aimait quand tous étaient mélangés : "ça permettait de découvrir des auteurs inconnus...là, si on veut voir les stars, on va directement [dans le pré], on ne passe plus par la grande allée." 

Un public surtout venu rencontrer les personnalités

Les critiques sont finalement assez minimes. Quand on demande aux visiteurs s'ils reviendront, ils répondent tous oui. Car quel que soit leur âge, ils sont ravis de pouvoir rencontrer des stars. Océane, 17 ans, veut absolument voir Claire Chazal, tandis que Jeremy et sa fille s'approchent de Francis Lalanne. Malgré la disparition de Gonzague Saint Bris, de très nombreuses personnalités sont venues, dimanche 26 août, à la rencontre du public : Patrick Poivre-d'Arvor, Irène Frain, Richard Bohringer, Willy Rovelli...

La grande crainte des organisateurs et du public, c'était que l'absence de Gonzague pèse sur le nombre des célèbres invités. Il n'en est rien. "Ils ont tous répondu spontanément, souligne Marie-Claude Mahiette, présidente de l'événement. Il y a les amis fidèles à Gonzague, mais pas que !" Parmi les "nouveaux", elle cite le chanteur Cali, ou encore Thierry Beccaro. 

Les stars attirent, à elles seules, une large partie du public. Leur présence, en nombre, conforte Marie-Claude Mahiette dans sa décision d'avoir donné une suite à La Forêt des Livres. Le public, même s'il semblait moins nombreux que les années précédentes, n'a fait qu'augmenter au fil de la journée. Avec un sourire complice, Marie-Claude donne rendez-vous l'année prochaine, le dernier dimanche d'août. Pour l'an II des Ecrivains chez Gonzague Saint Bris.