Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Quartier : la mairie de Quimper confirme l'arrêt de sa subvention

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Bretagne, France

La mairie de Quimper décide de ne pas accepter la proposition de la Préfecture, pour tenter de sauver le Centre d'art contemporain de la ville. La municipalité, qui dénonce le désengagement de l'Etat stoppe sa subvention et condamne ainsi la structure.

La subvention annuelle de 250 000 euros est supprimée.
La subvention annuelle de 250 000 euros est supprimée. © Radio France - Frédérick Colas

Le dossier était très politique, depuis que la Ministre de la Culture Audrey Azoulay avait dénoncé le choix de la municipalité. Le Préfet du Finistère a tenté une réunion de conciliation la semaine dernière, mais rien n'y fait.

Réunie en bureau hier soir, la mairie de Quimper a décidé de stopper sa subvention (252 000 euros en 2016). Dans un communiqué, la ville de Quimper affirme : "La récente proposition de la Ministre de la culture d’apporter 20 000 euros supplémentaires au Quartier, soit 3 % du budget, ne permet malheureusement pas à la Ville d’envisager la poursuite de son soutien financier."

Les solutions proposées par la Préfecture rejetées

Elle rejette ainsi les propositions du Préfet, qui proposait de compenser un peu la diminution du budget si la mairie se désengageait de manière plus progressive. Le représentant de l'Etat envisageait également le retour d'une subvention au conservatoire de musique, pour permettre à la mairie d'économiser sur une partie du budget culturel de la mairie, et de réinvestir la somme économisée dans le centre d'art le Quartier.

Cette solution n'est pas retenue. La ville explique sa décision par la baisse des dotations aux collectivités, qui l'oblige à faire des choix. Elle souligne "qu’elle apportera une vigilance toute particulière au devenir des salariés".

Les équipes sous le choc

Les équipes de la structure, dix personnes au total, expliquent qu'elles ont découvert l'information dans la presse. Elles se disent "sous le choc" et ont décidé de ne pas ouvrir Le Quartier aujourd'hui.

Les salariés du Quartier ont découvert la nouvelle dans la presse.
Les salariés du Quartier ont découvert la nouvelle dans la presse. © Radio France - Capture d'écran
Choix de la station

À venir dansDanssecondess