Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le réalisateur Bertrand Tavernier est mort à l'âge de 79 ans

-
Par , France Bleu, France Bleu Provence

Le réalisateur Bertrand Tavernier est mort à l'âge de 79 ans, annonce ce jeudi son entourage à franceinfo.

Le réalisateur Bertrand Tavernier, photographié ici au festival international du film de Marrakech en 2019, est mort à l'âge de 79 ans.
Le réalisateur Bertrand Tavernier, photographié ici au festival international du film de Marrakech en 2019, est mort à l'âge de 79 ans. © Maxppp - JALAL MORCHIDI/EPA

Le cinéaste Bertrand Tavernier est mort à l'âge de 79 ans ce jeudi a confirmé son entourage à franceinfo. Cinéaste, scénariste, dialoguiste, producteur et écrivain il s’est éteint à Sainte-Maxime, dans le Var. Il laisse derrière lui une œuvre considérable dont une trentaine de films. Fils de l'écrivain et résistant René Tavernier, il avait découvert le cinéma lors d'un séjour en sanatorium. Artiste engagé à l'œuvre éclectique et reconnue à l'étranger, Bertrand Tavernier a réalisé des films d'époque et contemporains, avec une prédilection pour les sujets sociétaux. Il fut aussi un grand cinéphile investi dans la préservation et la transmission des films, mû à la fois par le souci de défendre un cinéma français indépendant et la passion pour le cinéma américain du 20e siècle.

En 1973, son premier long-métrage, L’Horloger de Saint-Paul, tourné à Lyon, sa ville natale, avait été récompensé du prix Louis-Delluc (le Goncourt du cinéma). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Suivront de nombreux succès dont Coup de torchon nommé aux Oscars en 1983, Le juge et l'assassin, Un dimanche à la campagne, prix de la mise en scène à Cannes en 1984 ou encore Que la fête commence, fresque historique truculente sur la Régence avec Philippe Noiret dans le rôle de Philippe d'Orléans représenté en débauché notoire.  Tourné en Bretagne, le film avait remporté quatre César. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Romy Schneider, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Nathalie Baye, Sophie Marceau, Isabelle Huppert ou encore Jacques Gamblin ont également tourné sous la direction de Bertrand Tavernier qui présidait l'Institut Lumière, cinémathèque basée à Lyon.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"L'homme qui aimait le plus le cinéma en France"

"C'est peut-être l'homme qui aimait le plus le cinéma en France", a réagi sur franceinfo le réalisateur Robert Guédiguian à l'annonce de ce décès. Émotion partagée par le réalisateur Claude Lelouch. "C’est une perte colossale pour le cinéma français", a-t-il commenté sur franceinfo. "C'était le plus cinéphile des cinéastes", a-t-il ajouté évoquant "un grand cinéaste et un historien du cinéma incomparable. Je pense que c’était celui, de nous tous, qui connaissait le mieux le cinéma d'avant la guerre, de la guerre, de l'après guerre. Il a réhabilité d’immenses cinéastes qui était tombés dans l'ombre."    

Plusieurs personnalités et institutions du septième art ont aussi fait part de leur tristesse sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess