Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Rennais Yvan Cassar a conçu l'album posthume de Johnny Hallyday

Le 52e album studio de Johnny Hallyday sort ce vendredi 25 octobre. Derrière cette oeuvre posthume, on trouve le Rennais Yvan Cassar. L'ancien directeur musical du rockeur a conçu et réorchestré 12 tubes de l'idole.

 Le Rennais Yvan Cassar a conçu cet album posthume.
Le Rennais Yvan Cassar a conçu cet album posthume. © Maxppp - PhotoPQR

Rennes, France

Noël avant l'heure pour les fans de Johnny Hallyday. Près de deux ans après la mort du rockeur, un nouvel album sort ce vendredi 25 octobre. Il s'agit du 52e opus enregistré en studio de l'artiste. Un album posthume sobrement intitulé "Johnny". Il ne s'agit pas d'un best of mais de la réorchestration de 12 tubes de l'idole.

Derrière ce projet on trouve un Breton. Le Rennais Yvan Cassar, passé par le conservatoire régional de Rennes a choisi les titres qui figurent dans cet album. "Quand Universal m'a proposé le projet, j'ai d'abord dit non. Je trouvais que c'était une bonne idée mais je trouve que cela arrivait trop tôt et je n'étais pas sûr de faire quelque chose de bien. J'ai eu un déclic un peu plus tard en me disant que finalement c'était peut-être le moment de faire ce dont on avait rêvé ensemble pendant des années," confie Yvan Cassar.

70 musiciens et une quarantaine de choristes

Stade de France 1998, Tour Eiffel en 2000, Parc des Princes en 2003, le Rennais a collaboré avec Johnny sur ses plus grands concerts. "J'ai donné mon oui définitif quand on m'a assuré que je pouvais choisir les chansons et les voix. Je voulais des voix où Johnny me faisait rêver, où il était beau. L'idée de cet album c'est de rendre hommage au chanteur qu'il était." Ses voix ont été piochées dans des enregistrements réalisés en studio lors de répétitions. Yvan Cassar a ensuite réorchestré la musique de ces 12 titres avec 70 musiciens du London Symphony Orchestra et une quarantaine de choristes.

A l'annonce de ce projet d'album posthume, certaines voix se sont élevées pour dénoncer un projet mercantile. "Moi je suis musicien et j'ai pensé à la relation que j'avais avec Johnny. Cet album est devenu une envie parce qu'on en avait parlé et qu'on avait jamais pu le réaliser. Je voulais être fidèle à ce qu'il m'avait dit sur les arrangements de ces titres. Je voulais qu'il se retourne en se disant que c'est beau."

Sobrement intitulé "Johnny" l'album posthume regroupe les titres "Que je t'aime", "Diego, libre dans sa tête", "Quelque chose de Tennessee", "Sur ma vie", "L'envie", "Sang pour Sang", "Vivre pour le meilleur", "Marie", "Le chanteur abandonné", "Requiem pour un fou", "M'arrêter là" et enfin une reprise d'Edith Piaf "Non, je ne regrette rien"

Propos recueillis par Yann Bertrand.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu