Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Le retour annoncé du cinéma dans le centre d'Ajaccio

-
Par , France Bleu RCFM

Cours Napoléon, l'ancien cinéma Laetitia va prochainement être rénové. 3 salles pour les cinéphiles, dans un centre-ville déserté par les salles obscures. D'autres projets sont dans les tuyaux.

La devanture du cinéma Laetitia, 24 cours Napoléon
La devanture du cinéma Laetitia, 24 cours Napoléon © Radio France - Olivier Castel

Ajaccio, France

Les grilles sont fermées depuis plusieurs années, mais peut-être que le film n’est pas terminé ! L’histoire du cinéma Laetitia devrait connaître un rebondissement,  avec un projet de trois salles et 668m² de plancher. Le propriétaire du cinéma Ellipse, sur la rocade d’Ajaccio, a obtenu un permis de construire. 

Michel Simongiovanni n’a cependant pas souhaité nous en dire plus. L’exploitant du complexe aux six salles, ouverts justement en décembre 2014 pour palier la fermeture de l’Empire, du Laetitia et du Bonaparte, les trois derniers cinémas du centre-ville, a simplement précisé que son projet était encore en cours de construction. 

Concertation demandée

Du côté des passionnés, on approuve et on se projette. Jean-Luc Juventin, organisateur du festival Ciné Passion, actuellement en cours au Palais des congrès, salue la nouvelle et appelle à continuer à la concertation avec les créateurs d’événements. 

« Qu’il y ait un cinéma en centre-ville, c’est tout à fait normal. Ce qui serait intéressant ce serait d’avoir cette logique de concertation comme on l’a eu jusqu’à maintenant, et pouvoir proposer quelque chose de différent ou de complémentaire »

Diversifier l'offre, et les structures c'est ce que réclame aussi François Orsoni. Metteur en scène, qui plaide aussi pour la création d'un théâtre.

« C’est super qu’on ait un cinéma, c’est très intéressant et très agréable de retrouver une programmation de cinéma sur le cours Napoléon. Je pense que ça va aussi donner aux ajacciens le goût de ressortir un petit peu plus pour faire autre chose que d’aller dans les bars et les restaurants…et puis ça crée une dynamique extrêmement positive pour le projet que je soutiens depuis quelques années maintenant »

Un projet de théâtre dans les cartons

Du côté de la municipalité aussi, on salue l’entreprise privée, et on aimerait semble-t-il y coupler l’action publique. Un projet de théâtre est souhaité par le maire lui-même, avec une capacité de l’ordre de 500 à 600 places. L’option numéro un est la rénovation de l’actuelle salle du cinéma Empire, qui servait aussi de salle de spectacle (théâtre, galas de danse, concerts…). L’autre serait de construire un nouveau bâtiment. Quoi qu’il en soit, le projet sera coûteux, assure-t-on du côté des services municipaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu