Infos

Le semi-marathon de Nancy a eu lieu

Par Roxane Delaby, France Bleu Sud Lorraine dimanche 2 octobre 2016 à 21:09

Sur la ligne d'arrivée du S'marathon à Nancy
Sur la ligne d'arrivée du S'marathon à Nancy © Radio France - Roxane Delaby

Ils avaient promis de prendre coûte que coûte le départ du semi-marathon de Nancy ce dimanche 2 octobre, ils l'ont fait. Malgré l'annulation de la course officielle, pour raison de sécurité, une cinquantaine de coureurs étaient sur la ligne de départ.

La décision d'annuler le semi-marathon, était tombée comme une sentence pour les coureurs nancéiens qui se préparaient depuis de longs mois. Au lendemain ce cette annonce, un groupe de coureurs est entré en résistance, mené par deux nancéiens David Bigeard et Philippe Bossu, ce dimanche, à la date prévu du semi-marathon officiel, ils ont décidé de courir malgré tout.

Sur la ligne de départ, on est loin des 2000 participants de la course officielle, 50 coureurs se sont retrouvés pour une course de 21km conviviale. L'opération a été rebaptisée "S'Marathon", avec un slogan : "courir un semi avec le sourire". C'est cet esprit que voulait insuffler l'un des organisateurs, Philippe Bossu :

On ne voulait pas faire une contre course, mais une course positive, sympa et conviviale. Pour le plaisir, pour l'amour du sport mais aussi pour la liberté"

La course a réuni moins de 75 participants, les organisateurs n'avaient donc pas besoin d'autorisation particulière. Ils ont quand même été reçu à la préfecture pour des recommandations de sécurité et ont modifié le parcours initial pour courir principalement sur les rives de Meurthe.

je tiens à souligner que la préfecture a été bienveillante avec nous. On les a rencontré, ils ont accepté de jouer le jeu et on peut leur dire merci."

Les rapports avec la mairie ont en revanche été plus compliqué, à l'arrivée David Bigeard, le deuxième organisateur, est un peu revanchard :

On a montré à la mairie que quand on a envie, on peut organiser un semi marathon ! On peut faire les choses bien, sans forcément être irresponsable et inconscient"

Les organisateurs expliquent pourquoi ils ont souhaité organiser ce S'marathon

Pour les participants c'est une opération réussie, même si il n'y a pas de chrono à l'arrivée, tous ont apprécié l'ambiance conviviale et l'organisation : "Le parcours était très bien fléché. On a même eu un ravitaillement à mi parcours. Au niveau de l'organisation on a rien à envier au semi-marathon officiel".

La déception de l'annulation est quand même présente chez certains. Rémi est arrivé premier, avant même que les organisateurs n'aient le temps d'installer la ligne d'arrivée : "J'ai été déçu comme beaucoup que la course n'ai pas lieu, j'ai couru seul sur le parcours, du coup on va un peu moins vite et en plus je trouve que c'est donner raison aux groupes terroristes."

Après la course, tous les participants se sont retrouvés. Ils ont pu profiter de massages prodigués par les kinésithérapeutes du centre sportif "Le Garage" et d'une collation bien méritée. Opération réussie. A renouveler ? "Pourquoi pas", répondent les organisateurs.

Reportage

Partager sur :