Culture – Loisirs

Patrimoine mondial de l'UNESCO : le site Le Corbusier de Firminy souffle sa première bougie

Par Kevin Boderau, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 17 juillet 2017 à 18:39

la maison de la culture de Firminy souffle la première bougie de son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO
la maison de la culture de Firminy souffle la première bougie de son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO © Maxppp - Philippe Vacher

Le 17 juillet 2016, la maison de la culture de Firminy de l'architecte Le Corbusier était inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Douze mois plus tard quels impacts a eu l'obtention du précieux label ? Bilan et perspective.

"Il y a eu un effet de boost au départ" explique en préambule Géraldine Dabrigeon directrice et conservatrice du site Le Corbusier à Firminy. "Nous avons eu plus 48% sur les deux premiers mois, ce qui est normal puisque nous avons bénéficié d'une large couverture médiatique nationale et internationale". Sur l'ensemble de l'année 2016, le nombre de visiteurs a augmenté de 15%.

Objectif 25.000 visiteurs pour 2017

Entre janvier et mai 2017, le site qui comprend la maison de la culture, l'église Saint-Pierre, le stade et la piscine, a accueilli environ 10.000 visiteurs. L'objectif de 25.000 personnes pour l'ensemble de l'année devrait être atteint, car la période haute se situe entre avril et septembre notamment à l'occasion des journées du patrimoine.

Mais au-delà de la fréquentation ce que retient Géraldine Dabrigeon, c'est une évolution des pratiques : "Auparavant nous avions surtout des visites libres, aujourd'hui les choses s'inversent, les gens viennent sur une journée et suivent l'ensemble des visites guidées". Une évolution qui a un impact sur le panier moyen. La fréquentation augmente mais surtout le chiffre d'affaires.

Des projets pour l'avenir

Pour continuer d'améliorer la visibilité et l'attractivité du site Le Corbusier plusieurs pistes sont lancées. Firminy attend de nouveaux financements de la part de Saint-Étienne métropole et de la région. Des réflexions sont également menées pour améliorer l'accueil des visiteurs. Prochainement de nouveaux panneaux de signalisation avec le label UNESCO vont être déployés sur la nationale 88.