Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le street art s'invite au CHU de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Pour casser le gris d'un long mur en béton, une fresque de graffs a été inaugurée, mercredi 26 mai, à l'hôpital Saint-Éloi de Montpellier. Le fruit d'un travail collaboratif entre patients et soignants.

Une fresque de street art a été inaugurée, mercredi 26 mai, au CHU de Montpellier
Une fresque de street art a été inaugurée, mercredi 26 mai, au CHU de Montpellier © Radio France - Valentin BERTRAND

Le CHU de Montpellier pourrait devenir un musée à ciel ouvert. Après une première fresque sur le don d'organes, un mur de l'hôpital Saint-Éloi de Montpellier vient d'être recouvert de graffs. Une centaine de personnages hauts en couleur cassent ainsi la monotonie du gris béton.

23 flamants roses ponctuent la fresques de graffs de l'hôpital Saint-Éloi à Montpellier
23 flamants roses ponctuent la fresques de graffs de l'hôpital Saint-Éloi à Montpellier - Marco Féry

Ce projet collaboratif, initié par l'association Line Up, a mobilisé l'imagination des patients et personnels soignants. C'est à partir de leurs croquis que le graffeur Adec a conçu plusieurs saynètes où les animaux occupent la plus grande place. Et pour le clin d'œil régional, 23 flamants roses ponctuent les 80 mètres de mur.

Inaugurée mercredi 26 mai, l'aboutissement de cette œuvre collective réjouit Adec : 

J'adore. On ne fait pas une toile, on fait un mur donc on laisse quelque chose pour les gens qui passent par là, que ce soit les soignants ou les patients. Je trouvais ça très intéressant qu'ils puissent y retrouver leurs dessins.

Adec est le graffeur qui a donné vie à la fresque de l'hôpital Saint-Éloi à Montpellier.
Adec est le graffeur qui a donné vie à la fresque de l'hôpital Saint-Éloi à Montpellier. © Radio France - Valentin BERTRAND

Pour apporter un peu de gaité dans l'hôpital, l'artiste a privilégié les couleurs chaudes : 

C'est cool de faire une peinture qui puisse donner des sourires à des gens qui sont enfermés derrière leurs fenêtres juste en face.

Le graffeur Adec a donné vie aux dessins des malades et des soignants

Du côté des petites mains qui ont imaginé les différents personnages et les décors, la fierté est communicative. Patricia Guion était hospitalisée lorsque le projet a été lancé. Peintre à ses heurs perdues, elle s'est portée volontaire. 

J'avais proposé un ensemble de maisons tordues. Adec a donc intégré ce dessin sur un flamant rose. C'est ma petite part et j'en suis très fière. 

Patricia Guion est "très fière" devant la fresque de graffs du CHU de Montpellier
Patricia Guion est "très fière" devant la fresque de graffs du CHU de Montpellier © Radio France - Valentin BERTRAND

Pour elle, dessiner a été un échappatoire pendant sa convalescence : 

Quand on est malade on est dans un état d'esprit très différent. A ce moment-là, j'étais un peu de guingouin, comme le sont mes maisons. Donc c'était très représentatif de mon état d'esprit à cette période.

Patricia Guion est "très fière" devant la fresque de graffs

C'est au terme d'un concours artistique que le projet a obtenu une subvention de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). Un financement indispensable pour permettre à l'art d'investir l'hôpital. D'autres demandes sont d'ores et déjà dans les tuyaux pour que de nouvelles œuvres voient le jour dans les années à venir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess