Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le studio drômois Folimage sort une compilation de courts-métrages sur la mort

vendredi 2 novembre 2018 à 3:03 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche

Ce vendredi est le jour des morts. Et depuis deux jours, la mort s'invite sur les écrans de cinéma. Le studio Folimage, basé à Bourg-lès-Valence dans la Drôme, vient de sortir un film d'animation composé de six courts-métrages qui évoquent le sujet.

Le film de 55 minutes présente six courts-métrages.
Le film de 55 minutes présente six courts-métrages.

Bourg-lès-Valence, France

"Ah ça peut effrayer !", reconnaît Dominique Templier. La directrice de la distribution de Folimage présente le film. "Il s'appelle 'Ta mort en short(s)', et il se compose de six courts-métrages qui forment un film de 55 minutes." Au départ, ces courts-métrages d'animation étaient réalisés individuellement. "Nous avons décidé de les rassembler car nous avons remarqué le thème commun de la mort, de la disparition." Il y a de tous les styles : poétique, nostalgique, cynique, joyeux, drôle. Leur compilation est visible depuis ce mercredi dans 70 cinémas en France.

Trois des réalisateurs sont d'anciens étudiants de l'école de cinéma de La Poudrière, basée à La Cartoucherie de Bourg-lès-Valence. L'école partage les mêmes locaux que le studio Folimage. "C'est une vraie fierté pour le site de La Cartoucherie et pour Folimage", sourit Dominique Templier.

Le premier court-métrage est celui de Lucrèce Andreae, une drômoise primée aux Césars début mars. La réalisatrice, ancienne étudiante de La Poudrière, a reçu le César du meilleur court-métrage d'animation pour ce film de quinze minutes, intitulé "Pépé le morse".

"Ça faisait un moment que le thème de la mort me tracassait un peu, raconte Lucrèce Andreae. J'ai connu plusieurs décès dans ma famille lorsque j'étais petite donc j'ai pris le point de vue de l'enfant."

"Les fantômes, les apparitions peuvent bien traduire les émotions confuses qu'on peut ressentir face à la mort" - Lucrèce Andreae

Dans un autre court-métrage, un grand-père transmet ses connaissances à son petit-fils. "Il lui explique comment s'occuper de son jardin quand il ne sera plus là", précise Dominique Templier.

Dans un autre registre, un court-métrage choisit de montrer la journée des morts qui se célèbre au Mexique. "Les gens vont festoyer sur la tombe des disparus, ils leur parlent et c'est une manière plus festive d'aborder ce sujet."

"Ça parle de la mort, mais aussi de la transmission et de l'absence." - Dominique Templier

"Ta mort en short(s)" s'adresse à tout le monde, à partir de 11 ans. Quatre salles de cinéma de Drôme-Ardèche diffusent le film : Le Navire à Valence, le Ciné Galaure à Saint-Vallier, l'Arlequin à Nyons et lors des Rencontres des cinémas d'Europe à Aubenas (20ème édition du 17 au 25 novembre).