Culture – Loisirs

Le concours Gargantua, Top Chef des cuisiniers de cantine

Par Benjamin Billot, France Bleu Bourgogne et France Bleu mardi 8 novembre 2016 à 20:43

Les chefs en plein concours
Les chefs en plein concours © Radio France - Benjamin Billot

Les chefs de cuisine de restauration collective en ont marre qu'on les prenne pour des cuisiniers bas-de-gamme. Depuis près de 30 ans, le concours Gargantua permet de mettre en valeur leurs talents gastronomiques. La finale régionale de l'édition 2017 avait lieu ce mardi à Dijon.

Dans le grand hall de la Foire internationale et gastronomique de Dijon : six chefs, la toque blanche sur la tête, accompagnés d'un commis, qui se démènent autour de plaques, de casseroles et de fours. On se croirait dans les émissions de télévision Top Chef ou Master Chef.

Tous les candidats travaillent dans la restauration collective

Sauf que les candidats sont tous ici des cuisiniers qui travaillent dans la restauration collective. Oui, dans les cantines. Les cantines qui sont plus réputées pour leurs pâtes qui collent et les haricots verts sans goût. Une idée reçue, répondent les chefs en cœur. Les cantines françaises ont bien évoluées depuis des années et aujourd'hui, leurs chefs sont bien souvent issus de la restauration traditionnelle. Des professionnels qui ont un vrai savoir-faire. Et le concours Gargantua est justement l'occasion de le démontrer.

  - Radio France
© Radio France - Benjamin Billot

Les chefs sont là pour démontrer leur savoir-faire

Les chefs doivent réaliser un plat chaud et un dessert, en trois heures. Le thème imposé : la truite pour le plat, la pâte à choux pour le dessert. Ensuite, les dix jurés dégustent et notent. Les candidats ne sont pas forcément là pour dynamiser leurs carrières ou se procurer un peu de notoriété. Ils sont là pour démontrer qu'ils savent aussi faire de la bonne cuisine. Et le résultat est en effet appétissant : quenelles de truite, frites de potimarron aux trois légumes ou bien ballottines de truite enrobées aux poireaux blanchis, émulsion de persil et de langoustine servie avec des carottes glacées... On est loin du steak-frites !

Le grand gagnant de cette année, pour la région Bourgogne-Franche-Comté, est Sébastien Devers, du Lycée Nicéphore Niepce à Chalon-sur-Saône. Il représentera la région à la grande finale nationale, à Lyon, en janvier prochain.