Culture – Loisirs

Le vélo, roi de la Vallée du Rhône

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 31 juillet 2017 à 6:43

Alexis, un Nordiste de 21 ans, de passage à Valence par la Viarhôna.
Alexis, un Nordiste de 21 ans, de passage à Valence par la Viarhôna. © Radio France - David Meilhac

Le cyclotourisme est en passe de devenir une tendance lourde en Vallée du Rhône. Grâce à la Viarhôna, depuis plusieurs années, le nombre de pratiquants augmente sensiblement. A Valence, les retombées de ces cyclistes ne sont plus négligeables.

Alexis, 21 ans, remonte les Boulevards de Valence sur son vélo, les sacoches remplies, gilet jaune sur les épaules. Ce Nordiste a quitté Calais dix jours plus tôt, et rejoint Sète dans l'Hérault. Il devait traverser les Monts d'Auvergne. Le voilà pourtant dans la Drôme.

"Vu la difficulté, j'ai préféré reprendre au niveau de la Bourgogne. J'ai réussi à retrouver la Viarhôna au niveau de Loire-sur-Rhône, pour essayer de descendre jusqu'à Montélimar"

C'est tout l'intérêt de la Viarhôna : une voie sécurisée, au bord du Rhône, sans difficulté majeure, et balisée. Même s'il déplore les traversées compliquées de villes comme Lyon, ou un certain manque de panneaux indicatifs par endroits, il reconnait que cette Viarhôna est bien adaptée pour les cyclosportifs.

Les étrangers en sont friands

A l'Office de Tourisme Valence-Romans-Agglo, on a bien compris l'importance croissante du phénomène. Les étrangers, principalement Allemands et Suisses, sont des habitués de ces longues randonnées vélo, et empruntent régulièrement la Viarhôna pour rejoindre la Méditerranée. Le but des conseillers : les faire rester un maximum sur le territoire, en leur proposant hébergements, balades et sorties familiales.

Beaucoup de brochures destinées aux cyclotouristes sont disponibles dans les offices de tourisme. - Radio France
Beaucoup de brochures destinées aux cyclotouristes sont disponibles dans les offices de tourisme. © Radio France - David Meilhac

"Depuis que le parcours Drôme-Ardèche est terminé, on sent vraiment les effets sur notre fréquentation. Sur une journée type, on a facilement une vingtaine de demandes concernant la Viarhôna. Ces cyclistes lancent vraiment la saison" - Stéphane, conseiller de l'Office de Tourisme

Vingt demandes concernant la Viarhôna, sur 400 visites par jour en période estivale à l'Office de Tourisme de Valence, c'est encore peu, mais ce n'est plus anecdotique.

Une conseillère de l'office de tourisme de Valence Romans Agglo, présentant une brochure consacrée à la Viarhôna - Radio France
Une conseillère de l'office de tourisme de Valence Romans Agglo, présentant une brochure consacrée à la Viarhôna © Radio France - David Meilhac

Commerce boosté

Parmi les bénéficiaires de cette manne cyclotouriste, les campings, la petite restauration, mais aussi les activités de loisirs et bien sûr les magasins de cycle. Durant l'été, l'atelier de Carbone Zéro à Valence tourne à plein régime, et c'est principalement grâce aux cyclistes qui s'y arrêtent pour de petites réparations.

La nouvelle campagne d'affiche de l'agglomération Valence-Romans fait la part belle au vélo pour les déplacements quotidiens - Radio France
La nouvelle campagne d'affiche de l'agglomération Valence-Romans fait la part belle au vélo pour les déplacements quotidiens © Radio France - David Meilhac