Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Vélorail à assistance électrique débarque dans le Val de Mortagne

dimanche 2 septembre 2018 à 6:05 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

Faire du pédalo sur des voies ferrées désaffectées : c'est le concept original du Vélorail, né dans les années 1990 à Magnières, dans le Lunévillois. En 30 ans, l'engin a évolué et s'est perfectionné. A partir du lundi 3 septembre, vous pourrez tester le Vélorail dernier cri à assistance électrique.

Le vélorail électrique est arrivé en gare de Magnières !
Le vélorail électrique est arrivé en gare de Magnières ! © Maxppp - PKZ

Magnières, France

A Magnières, en Meurthe-et-Moselle, c'est un drôle d'objet qui fait partie du paysage depuis maintenant 28 ans : le Vélorail.  Cette espèce de pédalo propose aux visiteurs une balade autour du Lunévillois sur des voies ferrées désaffectées. "Le but c'était de garder un tissus économique dans le secteur", rappelle le président de l'association Val de Mortagne Pierre Mangeolle. 

Pédaler avec 35 degrés pendant deux heures, ce n'est pas du tout évident"

Mais depuis quelques années, les visiteurs délaissent le Vélorail à cause des températures caniculaires. "Il y a eu beaucoup moins de monde puisque pédaler avec 35 degrés pendant deux heures ce n'est pas du tout évident", conçoit Marie-Claire, chargée d'accueil. Par rapport à la fréquentation de l'an dernier, elle évalue une baisse de 19% pour le mois de juillet 2018. 

Les membres de l'association Val de Mortagne misent donc beaucoup sur une nouveauté à la rentrée : le Vélorail à assistance électrique. L'engin n'a plus grand chose à voir avec les premiers... "Plus du tout ! Les banquettes en bois ont disparu, les guidons de vélos hollandais également... C'est tout à fait autre chose et c'est une évolution", s'enthousiasme Pierre Mangeolle. 

Petite reprise des réservations

Cette innovation va-t-elle permettre d'attirer un peu plus de monde d'ici la fin du mois de septembre et de renverser la tendance ? Marie-Claire croise les doigts. "Les gens ont envie d'essayer des nouveautés même si les puristes vont nous dire : on a plus le plaisir de pédaler ! Mais en même temps, faire un parcours de trois heures, vous mettez un petit coup de pédale et hop ! ça part tout seul : pour ceux qui ne veulent pas trop se fatiguer, c'est le moment d'essayer !"

Avec la retombée des températures, les réservations ont repris de plus belles ces derniers jours. De quoi redonner le sourire à Pierre et Marie-Claire. Si vous souhaitez tester le Vélorail, l'association vous accueille en gare de Magnières tous les après-midi de 14h à 18h jusqu'à la fin du mois de septembre. Pour éviter les déconvenues, il est conseillé de réserver