Culture – Loisirs

LE VIDÉOZAP - Il patine dans son village verglacé, un cygne sauvé du froid, un coach énervé

Par France Bleu, France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 18:56

Le vidéozap de la semaine.
Le vidéozap de la semaine. © Radio France

Comme chaque vendredi, l'équipe de Francebleu.fr vous propose une sélection de vidéos qui ont marqué la semaine. En vedette, le froid avec un habitant qui fait du patin dans son village verglacé, un cygne sauvé d'un lac gelé et un entraîneur de foot passablement irrité.

1. Ça glisse pour lui !

Si le froid et la neige ont parfois des conséquences dramatiques, cela permet également de changer ses habitudes. Un habitant de Flize (Ardennes) a profité du verglas pour faire du patin à glace dans les rues de son village le week-end dernier. Diffusée dimanche sur sa page Facebook, la vidéo de Cyril a fait près de 300.000 vues.

2. Un cygne sauvé du froid

Le froid a fait de nombreuses victimes humaines ces derniers jours dans l'est de l'Europe. Mais les animaux aussi ont été touchés. En Hongrie, deux sauveteurs sont allés sur un lac gelé pour sauver un cygne prisonnier de la glace.

3. Renversant !

Deux frères vietnamiens, Giang Quoc Co et Giang Quoc Nghiep, sont entrés dans le livre Guinness des records fin décembre en réussissant à gravir les 90 marches de la cathédrale Sainte-Marie de Gérone (Espagne) en 52 secondes. Le tout en marchant en équilibre sur la tête l'un de l'autre. Bah oui, sinon ce ne serait pas drôle.

4. Les dents de la mer

Si le film "Les dents de la mer" vous a fait crier, cette vidéo devrait vous faire de l'effet. En Australie, un pêcheur a été attaqué par un requin bouledogue. Il a été sauvé grâce à son harpon.

5. Le coup de gueule d'un coach

Lors du 32e de finale de Coupe de France de football entre Toulouse et Marseille dimanche au Stadium, Pascal Dupraz - l'entraîneur du TFC - s'en est (violemment) pris aux supporters toulousains venus encourager... l'OM. Depuis son banc de touche, il a ainsi crié à plusieurs reprises : "Rentrez chez vous les Marseillais !". Et son élimination de la compétition (2-1 après prolongation), n'a pas calmé le coach célèbre pour ses gueulantes.