Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

"Le violoncelle de guerre" a été joué par un musicien originaire de Dijon

vendredi 9 novembre 2018 à 16:26 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

C'est un concert pas comme les autres qui est donné ce vendredi 9 novembre à la Cité de la musique à Paris. La violoncelliste Emmanuelle Bertrand va jouer avec la réplique du "violoncelle de guerre", un instrument fabriqué par deux luthiers et joué par un musicien dijonnais lors de la guerre 14-18.

La violoncelliste Emmanuelle Bertrand jouant sur une réplique du "violoncelle de guerre". A droite, une photo de Maurice Maréchal
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand jouant sur une réplique du "violoncelle de guerre". A droite, une photo de Maurice Maréchal - DR

Dijon, France

Fabriqué à partir d'une caisse de munitions allemande

L'histoire du "violoncelle de guerre" dépasse la simple histoire d'un instrument de musique ordinaire. Surnommé aussi "le Poilu", le violoncelle a été conçu en pleine première guerre mondiale. Au milieu des combats, de nombreux soldats ont fabriqué des instruments à partir de casques et autres morceaux de bois. 

Ainsi la légende veut qu'une grande partie du "violoncelle de guerre" provienne du bois d'une caisse de munitions allemande. Cet instrument atypique a été conçu par deux luthiers appartenant au même régiment d'infanterie (274e) que Maurice Maréchal, un jeune homme originaire de Dijon mobilisé à 22 ans qui deviendra après la guerre, l'un des violoncellistes français les plus connus du XXe siècle

"Le violoncelle de guerre" ou violoncelle des tranchées est la relique musicale la plus emblématique de la guerre 14-18 - Aucun(e)
"Le violoncelle de guerre" ou violoncelle des tranchées est la relique musicale la plus emblématique de la guerre 14-18 - DR

Maurice Maréchal a joué devant Foch, Joffre, Mangin et Pétain

Lauréat du premier prix au Conservatoire de Paris à l'âge de 19 ans, Maurice Maréchal jouait régulièrement des œuvres de Fauré ou Haendel devant des généraux et des soldats. Après la guerre, le musicien originaire de Dijon va poursuivre une carrière internationale de soliste. Maurice Maréchal va garder le violoncelle comme une relique dans son appartement parisien. A sa mort en 1964 à l'âge de 71 ans, l'instrument est rendu au patrimoine public. 

"Le violoncelle de guerre", surnommé aussi "le Poilu" est aujourd'hui exposé à la Cité de la musique à Paris.  C'est l'une des fiertés de son conservateur, Jean-Philippe Echard. "Le violoncelle de guerre" reste l'instrument emblématique de la première guerre mondiale. 

Jean-Philippe Echard, le conservateur de la Cité de la musique à Paris - Aucun(e)
Jean-Philippe Echard, le conservateur de la Cité de la musique à Paris -

Jean-Philippe Echard, conservateur au Musée de la musique : "le violoncelle de guerre est un témoignage unique de la guerre 14-18"

Ce vendredi 9 novembre,  à l'occasion du centenaire de la fin de la guerre 14-18, à la Cité de la musique à Paris, la violoncelliste française Emmanuelle Bertrand jouera des œuvres de Bach, Britten, Mendelssohn avec une réplique du "violoncelle de guerre", l'original étant trop fragile. "Le Poilu" sera néanmoins montré en public.