Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le ZooParc de Beauval devrait accueillir plus d'un million et demi de visiteurs cette année, un record

lundi 28 août 2017 à 6:00 - Mis à jour le lundi 28 août 2017 à 8:27 Par Kevin Blondelle, France Bleu Berry, France Bleu Orléans, France Bleu Touraine et France Bleu

L'année n'est pas terminée mais elle est déjà prometteuse pour le ZooParc de Beauval qui est parti pour dépasser le million et demi de visiteurs en 2017. Et l'arrivée du fameux bébé panda pourrait attirer encore plus de monde ces prochains mois.

La naissance du bébé panda a conforté la notoriété de Beauval
La naissance du bébé panda a conforté la notoriété de Beauval - Zoo de Beauval

Beauval, Saint-Aignan-sur-Cher, France

L'année 2017 sera très certainement historique pour le ZooParc de Beauval, d'une part parce qu'un bébé panda géant y est né, mais aussi du point de vue de sa fréquentation. Avant même la gestation de Huan Huan, les chiffres étaient déjà excellents. "Au 1er août nous avions déjà 150.000 entrées d'avance par rapport à l'an dernier à la même époque" témoigne Delphine Delord, la responsable de la communication. 2016 était pourtant déjà un crû historique avec 1.315.000 entrées enregistrées. Autant dire que la barre du million et demi devrait tomber cette année.

Le bébé panda pourrait encore doper la fréquentation

Une interrogation demeure : quand les visiteurs pourront-ils voir ce fameux bébé panda ? La fréquentation en cette fin d'année dépendra en grande partie de la réponse. La direction du ZooParc évoquait d'abord le mois d'octobre. Ce sera sans doute un peu plus tard reconnait Delphine Delord : "Nous apprenons des soigneurs chinois, eux estiment que ce sera sans doute un peu tôt, et notre priorité absolue est le bien être de la mère et son petit, nous ne ferons rien qui puisse les heurter." Il est donc sans doute plus raisonnable de tabler pour une sortie du bébé des coulisses du Zoo en fin d'année. Si c'est le cas, les vacances de Noël seront sans doute animées du côté de Beauval. Le ZooParc a d'ailleurs anticipé en lançant une campagne de recrutement.