Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les animaux du Refuge de l'Arche protégés de la chaleur pendant la canicule

-
Par , France Bleu Mayenne

Il n'y a pas de que les humains qui souffrent de la chaleur, les animaux aussi. Les soigneurs du Refuge de l'Arche près de Château-Gontier mettent donc tout en oeuvre pour protéger leurs animaux. Reportage de Sarah Saltiel-Ragot.

Les soigneurs d'adaptent au refuge pour s'occuper de leurs animaux pendant les fortes chaleurs. - Illustration
Les soigneurs d'adaptent au refuge pour s'occuper de leurs animaux pendant les fortes chaleurs. - Illustration - Le Refuge de l'Arche

Saint-Fort, France

Alors que les Mayennais cherchent l'ombre et la fraîcheur en cette période de fortes chaleurs, les animaux eux aussi souffrent des températures. Au Refuge de l'Arche près de Château-Gontier, les soigneurs sont donc au plus près de leurs pensionnaires pour que cet épisode de chaleur se passe bien. 

La règle d'or : hydrater les animaux 

Comme les humains, les animaux ont surtout besoin d'eau pour d'hydrater et se rafraîchir. Armelle Lagarde est la cheffe des soigneurs du refuge et organise ses équipes pendant la canicule. "On installe des systèmes d'eau, d'arrosage pour les espèces un petit peu sensibles à la chaleur," explique la soigneuse, "et on surveille que les animaux aient bien tous de l'eau puisqu'ils boivent plus." Parfois, ce sont les espèces censées être habituées aux fortes températures qui se font douillettes, à l'image d'une des autruches du refuge y est "étonnamment sensible" d'après Armelle Lagarde. 

Animaux et personnels s'adaptent 

Pour éviter de travailler en plein soleil, l'équipe de soigneurs commence plus tôt le matin. Côté animaux,  en journée "ils ont le réflexe de se mettre à l'abri, à l'ombre et d'attendre que les températures redescendent pour sortir," indique la cheffe soigneuse.  Les animaux prennent donc aussi le rythme et sortent plutôt le soir et le matin. Les soigneurs sont donc aux petits soins en attendant la baisse des températures prévue pour la fin de semaine. 

Choix de la station

France Bleu