Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le Livre sur la Place 2018 à Nancy

Les archives du fonds Goncourt exceptionnellement dévoilées à l'occasion du Livre sur la Place à Nancy

jeudi 6 septembre 2018 à 19:43 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

A la veille de l'ouverture du Livre sur la Place à Nancy, l'écrivain Pierre Assouline, membre de l'Académie Goncourt, a visité ce jeudi les archives municipales de Nancy. Depuis 1988, elles abritent le prestigieux fonds Goncourt.

Daniel Peter (directeur des archives municipales), Françoise Rossinot (commissaire générale du Livre sur la Place) et Pierre Assouline
Daniel Peter (directeur des archives municipales), Françoise Rossinot (commissaire générale du Livre sur la Place) et Pierre Assouline © Radio France - Isabelle Baudriller

Nancy, France

Ce n'est pas une première pour lui. L'écrivain Pierre Assouline, auteur - entre autres - de biographies sur Hergé et Georges Simenon, a déjà consulté le fonds Goncourt aux archives municipales de Nancy. "Je suis venu il y a très longtemps en tant que journaliste du magazine Lire pour faire une enquête historique sur le prix Goncourt", confie-t-il. "J'avais plongé dans ces papiers et je m'étais régalé. Il y a des procès verbaux, des photos, des livres. Il y a aussi beaucoup de correspondances entre les différents membres du jury. C'est très intéressant... et très indiscret aussi !" 

Un habitué mais son plaisir reste intact à chaque visite. "J'adore les archives. Tous mes livres, y compris les romans, sont faits à base d'archives. Je connais déjà les archives Goncourt mais je suis à chaque fois transporté parce que les archives, c'est l'endroit de l'inattendu, de l'imprévisible. On cherche quelque chose mais on trouve quelque chose d'autre."

Le fonds Goncourt occupe une petite pièce des archives municipales depuis 30 ans - Radio France
Le fonds Goncourt occupe une petite pièce des archives municipales depuis 30 ans © Radio France - Isabelle Baudriller

Les archives municipales de Nancy couvent ce fonds Goncourt depuis 1988. Il quitte alors la bibliothèque de l'Arsenal à Paris pour rejoindre Nancy, cité natale du fondateur de l'Académie en 1903, Edmond de Goncourt. "C'est un fonds prestigieux. Il y a 20 à 30 personnes qui viennent du monde entier tous les ans", souligne le directeur et conservateur des lieux Daniel Peter. "C'est justice aussi car les Goncourt et Nancy, c'est une histoire commune. Pour moi, c'est un immense honneur et une très grande fierté." 

Un fonds précieux et Pierre Assouline ne peut s'empêcher de se soucier de sa conservation. "Il faut penser à la numérisation. Surtout les registres de procès verbaux de l'Académie Goncourt, écris de la main du secrétaire général. Il rédige le compte-rendu détaillé de chaque séance, les discussions, les décisions. Il n'y a pas de copies de ces registres et la numérisation est urgente."

  • Des reproductions de certains documents du fonds Goncourt seront exposées tout ce WE à l'occasion du Livre sur la Place, sous le chapiteau de la place Carrière à Nancy.