Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les artistes nordistes craignent de créer des spectacles qui ne seront peut-être jamais vus

-
Par , France Bleu Nord

Plus de 100 artistes ont manifesté ce mardi à Lille. Au-delà de réclamer la réouverture des salles de spectacles, ils s'inquiètent de savoir si les spectacles sur lesquels ils travaillent actuellement pourront bien être programmés.

Les artistes travaillent en ce moment sur des spectacles qu'ils ne pourront peut-être jamais jouer devant du public
Les artistes travaillent en ce moment sur des spectacles qu'ils ne pourront peut-être jamais jouer devant du public - Odile Senellart

"Pour 2021, on VOEUX sauver la culture!": c'est le slogan choisi par les artistes qui ont manifesté ce mardi dans les rues de Lille. Une centaine de comédiens, danseurs, responsables de compagnies théâtrales, etc, se sont rendus de la Place de la République jusqu'au siège de la DRAC, la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Ils continuent de réclamer bien sûr la réouverture des lieux de culture mais ils sont nombreux à insister désormais sur leurs inquiétudes pour l'avenir des spectacles

"Il y a un effet d'engorgement pour les prochains mois dans les salles de spectacle", explique une intermittente chargée de production pour 4 compagnies théâtrales lilloises
"Il y a un effet d'engorgement pour les prochains mois dans les salles de spectacle", explique une intermittente chargée de production pour 4 compagnies théâtrales lilloises © Radio France - Odile Senellart

"Il y a un effet d'engorgement", explique Margot Daudin Clavaud, elle-même intermittente du spectacle et chargée de programmation pour quatre compagnies de théâtres lilloises, "tous les spectacles qui ne peuvent pas être joués en ce moment vont être reportés dans quelques temps. Mais il n'y aura du coup pas de place pour les nouveaux projets." Une crainte unanimement partagée par la profession: de nombreux spectacles qui sont en train d'être créés ne seront jamais vus par du public. Difficile dans ces conditions de se motiver et de rester à flots financièrement. 

Un fonds de redémarrage pour les compagnies?

Si les salles de culture sont fermées, les artistes eux ont bien le droit de continuer à travailler des spectacles qui ne seront peut-être jamais payés s'ils ne trouvent pas de dates de représentation. D'où l'appel lancé notamment par le Synavi, le Syndicat National des arts vivants via son délégué régional, Vincent Dhélin: "D'habitude quand on joue, on vend la représentation, donc il y a un financement du spectacle. Mais ça n'est plus le cas aujourd'hui. Donc on demande à ce qu'il y ait un fonds spécial de débloqué, un fonds de redémarrage, pour pouvoir travailler sur des projets". 

Charlotte Talpaert, secrétaire régionale du Syndicat Français des Artistes Interprètes

Reportage dans la manifestation à Lille des artistes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess