Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les arts de la rue à l'honneur tout le week-end au festival Les Affranchis de La Flèche

-
Par , France Bleu Maine

C'est la 27e édition du festival sarthois. Voltige, acrobaties, marionnettes, cirque, fanfares, danse... 80 spectacles, 23 compagnies, 200 bénévoles et des milliers de spectateurs ont rendez-vous tout le week-end dans le centre-ville de La Flèche.

La compagnie du Cirque Pépin en pleine répétition sur la place de la Libération de La Flèche.
La compagnie du Cirque Pépin en pleine répétition sur la place de la Libération de La Flèche. © Radio France - Manon Claverie

La Flèche, France

Sur la place du Marché-au-Blé, les cinq acrobates de la compagnie Kaboum enchaînent les appuis tendus renversés.  Un échauffement en musique, après avoir installé leur décor : une cariole, symbole de leur vie nomade. Theresa a co-fondé la compagnie il y a deux ans et elle s'est inspirée du quotidien du groupe pour imaginer leur spectacle. "Nous partageons notre vie sur la route avec le public. Ici nous leur raconterons notre arrivée à La Flèche en caravane, avec voltige, portés et humour", sourit-elle. 

La compagnie Kaboum s'échauffe sur la place du Marché-au-Blé. - Radio France
La compagnie Kaboum s'échauffe sur la place du Marché-au-Blé. © Radio France - Manon Claverie

Des milliers de spectateurs

Dans le centre-ville de La Flèche, piétonnisé pour l'occasion, chaque coin de rue est investi. Les places se transforment en scènes et les festivaliers déambulent entre les artistes et leurs camions. 

Les Affranchis attirent du monde : "Chaque année, l'équivalent du nombre total d'habitants de La Flèche assistent aux spectacles", se réjouit le tout nouveau patron du festival, Richard Le Normand. 

Une aubaine pour les commerçants

Les spectateurs viennent parfois de loin ! Olivier et Isabelle sont passionnés d'arts de la rue et arrivent de Guyane pour parcourir les festivals de l'été. Installés en terrasse, ils sont ravis : "Les gens sont sympas, toutes les représentations ont lieu en extérieur et elles sont souvent très inspirantes".

Le lancement officiel du festival a attiré de nombreux habitants au parc des Carmes. - Radio France
Le lancement officiel du festival a attiré de nombreux habitants au parc des Carmes. © Radio France - Manon Claverie

L'événement fait aussi le bonheur des commerçants. Sylvie, pâtissière, assure que certains clients attendent parfois de longues minutes pour goûter ses glaces. Elle reste donc ouverte plus tard, "jusqu'à 1 heure du matin le samedi et 21 heures le dimanche"

Les Affranchis, c'est jusqu'à ce dimanche soir dans le centre-ville de La Flèche (place du Marché-au-Blé, îlot du Mouton, place Henri IV, hôtel Huger, place Pape-Carpentier, école Descartes, cour du Carroi, cour basse de la mairie, parc des Carmes, place de la Libération, Grande-Rue et square Pierre-Schilte).