Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les ateliers d'écriture sont lancés à Brive dans le cadre de la foire du livre

jeudi 25 janvier 2018 à 3:52 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Envie d'écrire ? Écrivez ! C'est le slogan de la ville de Brive qui, en lien avec l'organisation de sa renommée foire du livre, a lancé cette année des ateliers d'écriture pour toutes et tous. La deuxième séance a lieu ce jeudi.

Le premier atelier d'écriture s'est déroulé jeudi 11 janvier en mairie de Brive
Le premier atelier d'écriture s'est déroulé jeudi 11 janvier en mairie de Brive © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Ils ont lieu les deuxième et quatrième jeudis de chaque mois et sont ouverts à tout un chacun moyennant 10€ la séance de deux heures. Les ateliers d'écriture mis en place par la ville de Brive dans le cadre de la foire du livre sont lancés et le deuxième dédié à "l'angoisse de la page blanche" a lieu ce jeudi soir.

Une écrivaine par visio-conférence

C'est l'écrivaine Sonia Feertchak qui dispense, par visio-conférence depuis Paris, ces six premiers ateliers d'écriture qui sont un véritable prolongement de la foire du livre pour que les lecteurs deviennent eux-mêmes auteurs. C'est l'ambition, à divers degrés, de chaque participant à l'image de Jean-Luc  mais ce vendeur de livres d'occasion sur internet a une angoisse, devant une feuille blanche. "Dégeler le stylo car c'est difficile de sauter le pas." Et visiblement, ça concerne n'importe quel auteur, selon Sonia Feertchak. "On est très seul quand on est auteur." Avant d'évoquer l'acte d'écrire, elle s'arrête sur les dispositions à adopter pour pouvoir le faire, car on se trouve trop souvent une excuse. Anne, une participante, l'illustre bien. _"Le gros problème, c'est le temps_. On a tous un travail ou des activités qui font que, parfois, vous avez l'inspiration mais pas le temps. Alors, je griffouille sur des bouts de papier. Et puis, parfois, quand j'ai le temps, hé bien... rien. Cela ne se fait pas sur commande !" Autant de méthodes et de conseils qui sont distillés au cours de ces ateliers avant de passer à la pratique pour révéler l'auteur qui sommeille dans chacun des participants.

"C'est notre politique du livre à l'année"

Ces ateliers concrétisent la volonté des organisateurs de la foire du livre de faire vivre l'événement au-delà d'un week-end courant novembre. "C'est notre politique du livre à l'année", commente Guillaume Delpiroux, le commissaire général de la foire, "pour faire en sorte de tomber toutes les barrières. En l'occurrence, c'est faire tomber l'angoisse de la page blanche pour les gens qui veulent entrer en littérature. Il y a une vraie demande pour cet acte très particulier" conclut-il. Dans le deuxième semestre de 2018, c'est Ingrid Desjours qui interviendra pour lancer les participants dans l'écriture d'un thriller.