Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

"Les boites de nuit sont en danger", le patron du Balrock à Paris réclame une réouverture immédiate

-
Par , France Bleu Paris

Le monde de la nuit se mobilise ce mercredi pour demander une réouverture des établissements "le plus vite possible". "30% des clubs en France vont fermer", estime Mickaël Fox qui possède plusieurs établissements, invité de France Bleu Paris ce mercredi.

Les 2.000 clubs et boites de nuit toujours fermés en France.
Les 2.000 clubs et boites de nuit toujours fermés en France. © Maxppp - un rassmemblement de DJ est prévu ce soir a 18h pour manifester derrière leurs p

A 18h, ce mercredi, une dizaine de DJ a prévu de se rassembler au Blarock à Paris pour manifester derrière leurs platines, le public est convié et restera assis . Selon le patron du Balrock, Mickaël Fox, invité de France Bleu Paris ce mercredi, il y a "urgence" à rouvrir, après quasiment quatre mois de fermeture forcée en raison de la crise sanitaire.

"Les boites de nuit sont en danger", selon le PDG du groupe Lieux d'Emotions, qui possède une dizaine d'établissements. "On estime aujourd'hui, que 30% des clubs en France vont fermer" sur les 2.000 établissements de nuit que compte la France. Malgré les mesures de chômage partiel, il reste des frais à payer pour tous ces clubs, qui représentent "20% du chiffre d'affaires".

Les clubs espèrent une réouverture le 11 juillet

Mickael Fox attend des précisions du gouvernement dans les prochains jours. "Ça bouge un peu, il y a un conseil interministériel prévu dans la matinée pour discuter de la réouverture des établissements de nuit. On pense que ce sera  le 11 juillet", avec la fin de l'état d'urgence sanitaire. Mais les patrons de boites de nuit restent encore dans le flou sur les mesures sanitaires qui pourraient être demandées. 

"Nous on est d'accord pour rouvrir certains clubs  en limitant la jauge à 30 ou 50% , ou bien en aménageant différemment les clubs, en mettant des tables et des chaises sur la piste, et les gens pourraient danser autour", explique Mickaël Fox pour qui la situation en France "manque de clarté". "Il  y a des bars musicaux qui ont rouvert, des bus discothèques qui tournent dans Paris, on ne comprend pas bien".

Le secteur se sent d'autant plus oublié, alors qu'ailleurs en Europe, les clubs se déconfinent petit à petit. "En Suisse, ils ont rouvert, en Italie une partie des clubs a rouvert, à Ibiza, des clubs restaurants rouvrent en totalité cet été". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu