Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Loin des plages, les campings attirent bretons et étrangers pendant les ponts de mai

jeudi 10 mai 2018 à 17:13 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

A l'occasion des jours fériés, de nombreux bretons et touristes étrangers profitent de l'ouverture des campings pour passer un ou deux jours en famille avec un budget raisonnable. Les campings à l'intérieur des terres attirent donc ceux qui préfèrent quitter la côte, assaillie par les vacanciers.

A l'intérieur des terres, mobil-homes et tentes permettent de passer un ou deux jours en pleine nature
A l'intérieur des terres, mobil-homes et tentes permettent de passer un ou deux jours en pleine nature © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Combourg, France

A Combourg, le camping municipal Le Vieux Chatel borde le lac et la forêt. Seul le bruit du ballon de football avec lequel jouent quelques enfants trouble le silence. Loin des plages de Saint-Malo ou Cancale, déjà assaillies par les touristes, de nombreux bretons qui vivent sur la côte préfèrent se rendre à l'intérieur des terres pour profiter des jours fériés de mai.

C'est le cas de Didier Henri, un breton qui "n'aime pas la plage". Depuis 40 ans, il installe sa caravane pliante dans ce camping : "je venais là avec mes parents quand j'étais enfant, on aime bien ce coin avec ma femme et on bouge pas mal dans les environs", explique-t-il.

Pouvoir se déplacer facilement, c'est essentiel aussi pour Christine et Jean-Luc. Ils ont aménagé leur camionnette de neuf places avec un lit dépliant, un évier et une plaque chauffante. Un confort moindre qu'en hôtel, mais ils préfèrent de loin rester au camping :

On aime bien l'ambiance camping car ça permet d'être en contact avec les autres, il y a une certaine liberté, c'est familial !

Christine et Jean-Luc ont aménagé l'arrière de leur camionnette pour le camping - Radio France
Christine et Jean-Luc ont aménagé l'arrière de leur camionnette pour le camping © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Avec 49 emplacements depuis des travaux, le camping a été ramené à taille humaine. "On est réputés pour notre calme et ça permet d'avoir des emplacements plus grands", indique Liliane Laurent, la directrice

On a un environnement extraordinaire avec le château de Combourg à quelques minutes à pied tout comme la ville. C'est un cadre idéal. On a beaucoup de retraités qui viennent.

60% des clients sont étrangers indique Sharon James, la réceptionniste. Anglaise, sa présence permet de dialoguer aisément avec ces touristes qui ne parlent pas français et cherchent le calme pour leur séjour au cœur de l'Ille-et-Vilaine : "on est bien placés entre Rennes et Saint-Malo, ce qui est un plus. Ils ne veulent pas aller sur la côte car il y a trop de monde".

Budget mini pour grand rassemblement

Un cadre idéal, mais moins prisé et donc moins cher que les campings situés sur la côte. Ici, les tarifs oscillent entre 14 euros la nuit pour un camping car avec accès à l'électricité et moins de 8 euros pour un couple avec une tente. 

Certains viennent donc en nombre : "on est une vingtaine, entre amis et en famille", explique Jérôme. Toute la troupe n'a passé qu'une nuit au camping avant d'aller dans un parc d'attraction en ce jeudi de l'Ascension, car certains travaillent vendredi. "On a déjà rangé dans le coffre les matelas, les tentes, les oreillers, la table la glacière, énumère Nathalie. Heureusement qu'on a des grands coffres !".