Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
An Error Occurred: Forbidden

Oops! An Error Occurred

The server returned a "403 Forbidden".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.
Culture – Loisirs DOSSIER : Feria de Dax 2018

Dax : un solo pour la Feria 2018 et une alternative en septembre

jeudi 19 avril 2018 à 20:06 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

La présentation des cartels de la temporada dacquoise a eu lieu ce jeudi, au Splendid. Cette année, pour la saison taurine, la commission marque le coup avec une corrida événement. Après une saison 2017 parfaite, Juan Bautista sera seul en piste face à six taureaux de six élevages différents.

Corrida événement le 14 août à Dax : Juan Bautista seul face à six taureaux de six ganaderias différentes
Corrida événement le 14 août à Dax : Juan Bautista seul face à six taureaux de six ganaderias différentes © Maxppp - GUILLAUME HORCAJUELO

Dax, France

Le compte à rebours a commencé à Dax, avec la présentation ce jeudi des cartels de la temporada. Cette année, deux temps forts marqueront la saison : le mardi 14 août, un solo de Juan Bautista, seul face à à six taureaux de six élevages différents. Et puis, pendant Toros Y Salsa, le 9 septembre, le jeune El Adoureño prendra l'alternative

Un torero seul face à six taureaux, de six ganaderias différentes, ça n'arrive pas souvent. Depuis le début de sa carrière, en plus de 600 corridas, Juan Bautista n'a fait que six solos. Pour Dax, c'est lui même qui a fait cette proposition  à la commission taurine à la fin de la saison dernière. Une corrida avec un toro de Victorino Martin, de La Quinta, de Pedra de Yeltès, de Jandilla, de Montalvo et de La Déhésilla. "C'est une corrida vraiment à part. D'ailleurs c'est un spectacle totalement différent et c'est pas des choses qui doivent se reproduire trop souvent" explique le toréro arlésien, présent ce jeudi à Dax pour l'occasion. 

Juan Bautista à Dax pour la présentation des cartels de la temporada 2018, dont sa corrida sera l'un des temps forts - Radio France
Juan Bautista à Dax pour la présentation des cartels de la temporada 2018, dont sa corrida sera l'un des temps forts © Radio France - Valérie Mosnier

Avec cette corrida, Juan Bautista dit réaliser un rêve : "Les toréros, on est tous un peu rêveur, plein de choses nous passent par la tête. Et c'est vrai que ça a toujours été un souhait, une idée, un rêve de combattre seul six taureaux dans les arènes de Dax. Une arène qui m'a vu débuter, je me rappelle y être aussi venu enfant." En effet, le jeune Jean-Baptiste accompagnait son père pour les corridas portugaises. Juan Bautista qui a retrouvé ces arènes l'an dernier, en remplaçant Jose Maria Manzanares. 

Lui, qui habituellement, ne va pas voir les taureaux au campo, profite d'entraînements et de tientas dans les ganaderias pour voir les taureaux retenus. Ils ne les a encore tous vus, mais va le faire d'ici la Feria : "C'est vraiment une corrida à part. Quand l'occasion se présente, je vais forcément aller voir le taureau de Dax." . La difficulté c'est de se confronter à six taureaux, de six élevages différents et donc de six encastes, c'est à dire d'origines différentes. "Ce sont des corridas qui demandent une préparation très importante et très différente d'une corrida normale" explique Juan Bautista "préparation physique, mentale pour comprendre chacun de ces taureaux si différents. Dans une corrida du même élevage, les taureaux ne se ressemblent jamais, alors des élevages différents, les différences sont encore plus importantes"

Un renouvellement des ganaderias, des figuras et des jeunes

Cette année encore, les figuras sont au rendez-vous. Emilio de Justo, le triomphateur de l'an dernier sera à Dax pour une corrida de Pedraza de Yeltes, le 13 août, et une corrida de Victorino Martín le 8 septembre. Daniel Luque et Rafaelillo seront également présents le 13 août pour la corrida de Pedraza de Yeltès. "L'an dernier, ils ont été très bien avec ces taureaux et _les toréros qui sont capables de toréer les Pedraza de Yeltes sont relativement peu nombreux_. Autrement dit, des toreros de la classe de Luque, de la classe de Rafaelillo, on n'en trouve pas à pelle", explique Jacques Pène, le président de la commission taurine. 

Cette année, la commission a également décidé de renouveler la majorité des ganaderias. Restent l'élevage des Pedraza de Yeltes pour la corrida du lundi 13 août, révélé en 2014 dans les arènes dacquoises, les Victorino Martín et les taureaux de Los Espartales pour la corrida de rejon. Un choix assumé par Jacques Pène : "Certains élevages, d'abord, sont mal sortis l'an dernier et d'autres commençaient à un peu lasser le public, qui besoin de nouveauté. Donc nous avons décidé de garder les meilleurs taureaux de l'an dernier. Les élevages sont sélectionnés par rapport à une réalité, celle de l'année précédente. c'est un exercice un peu périlleux, mais des élevages ont donné satisfaction l'an dernier, je pense à Santiago Domecq, à García Jiménez. Nous n'avions aucune raison de ne pas leu faire confiance cette année." 

Enfin, "c'est le rôle des arènes de permettre aux jeunes de s'exprimer" rappelle le président de la commission taurine, qui insiste sur la présence des Espagnols José Garrido, Ginés Marín et du Vénézuélien Jésus Enrique Colombo.Les arènes qui verront cette année un jeune Français de 21 ans prendre son alternative : El Adoureño, résidant dans le Gers et passé par l'école taurine de Richard Milian.

Le programme des corridas de la Feria de Dax

Dimanche 12 août

  • 11H30 Corrida de Hermanos García Jiménez pour Juan José Padilla, Jose Maria Manzanares et Andrés Roca Rey
  • 18H Corrida de Santiago Domecq pour Sébastien Castella, Ginès Marín et Jésus Enrique Colombo

Lundi 13 août

  • 11H30 Concours des novilladas sans picador (éliminatoire), avec les novillos du Lartet
  • 18H Corrida de Pedraza de Yeltes pour Rafaelillo, Daniel Luque et Emilio de Justo

Mardi 14 août

  • 11H30 Concours des novilladas sans picador (finale), avec les novillos de Guadaira
  • 18H Corrida événement, Juan Bautista seul face à six taureaux de Victorino Martín, La Quinta, Pedraza de Yelts, Jandilla, Montalvo et La Dehesilla

Mercredi 15 août

  • 11H30 Corrida de rejon. Taureaux de Los Espartales pour Sergio Galán, Andy Cartagena et Léa Vicens
  • 18H Corrida de Ana Romero pour Thomas Dufau, Juan Del Alamo et un troisième matador qui reste encore à désigner

Le programme de Toros Y Salsa

Vendredi 7 septembre

  • 20H30 : "Passion Bolero" spectacle organisé en partenariat avec le Club taurin du pays dacquois

Samedi 8 septembre

  • 11H Grande finale des cocardes
  • 17H30 Corrida de Victorino Martín pour Curro Díaz, Emilio de Justo et José Garrido

Dimanche 9 septembre

  • 11H Novillada avec les novillos de José Cruz. Cartels en cours d'élaboration 
  • 17H30 Corrida de Victoriano Del Rio pour Enrique Ponce, Alejandro Talavante et El Adoureño (qui prendra l'alternative)

Réservations

  • Sur internet à partir du 25 juin, sur feria.dax.fr
  • Au guichet ou par téléphone à partir du 16 juillet, au 05.58.909.909 - Billeterie des arènes, boulevard Paul Lasaosa, Dax - Horaires juqu'au 13 juillet : du lundi au vendredi de 9H à 12H et de 13H30 à 17H30. Horaires du 16 juillet au 10 août : du lundi au vendredi de 9H30 à 17H30 et le samedi de 9H30 à 13H30.
L'affiche de la Feria de Dax 2018 est signée Jérôme Pradet, artiste et graphiste, dacquois d'origine - Aucun(e)
L'affiche de la Feria de Dax 2018 est signée Jérôme Pradet, artiste et graphiste, dacquois d'origine - © Jérôme Pradet

Après avoir signé les visuels officiels de Las Ventas de Madrid en 2017 et cette année, Jérôme Pradet signe "Dax, la Feria !". Un univers graphique qui allie la réouverture du Splendid, qui a longtemps accueilli les toreros. 

Palmiers, panama, percussions... L'affiche de Toros Y Salsa sent bon l'été - Aucun(e)
Palmiers, panama, percussions... L'affiche de Toros Y Salsa sent bon l'été - © Service communication de la Ville de Dax