Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les cascadeurs isérois saluent la mémoire de Rémy Julienne

-
Par , France Bleu Isère

Le "Pape" de la cascade française s'est éteint vendredi des suites du coronavirus, à l'âge de 90 ans. Au moins deux cascadeurs isérois ont eu l'occasion de travailler avec lui Jean-Pierre Goy et Patrick Bruneton. Souvenirs.

Jean-Pierre Goy a cotoyé Rémy Julienne au début de sa carrière avant de travailler sur plusieurs James Bond
Jean-Pierre Goy a cotoyé Rémy Julienne au début de sa carrière avant de travailler sur plusieurs James Bond © Maxppp - Joël Philippon

Personnage incontournable de la cascade au cinéma Rémy Julienne a laissé son nom au générique de près de 1 400 films de cinéma et publicitaires pour lesquels il a effectué, et le plus souvent réglé, les cascades. Dans ses équipes ou à côté, deux isérois ont eu l'occasion de travailler avec lui : l'ex pilote d'essai chez Renault Trucks devenu cascadeur Patrick Bruneton, basé à Dolomieu près de la Tour-du-Pin, et l'ex-pilote de moto-trial né à Bourgoin-Jallieu Jean-Pierre Goy, auteur lui aussi d'une belle carrière au cinéma (James Bond, Batman...).

Le "parrain" de la cascade française

Patrick Bruneton a fait la connaissance de Rémy Julienne sur les tournages de James Bond où il était pilote camion. Il garde le souvenir d'un "merveilleux personnage, d'un type avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler, à déjeuner aussi parfois". Un directeur de cascade "chiant", au sens d'exigeant. "Ça va au-delà de la perfection, explique Patrick Bruneton, tous les régleurs sont un petit peu à cheval sur les secondes eh bien là c'était les millisecondes". Rémy Julienne le "papa" de la cascade française ? "Non. Le papa  de la cascade en France c'est Gil Delamare" (mort en 1966 lors d'une cascade sur le tournage du film Le Saint prend l'affût, de Christian-Jaque), poursuit Patrick Bruneton. "Gil a inventé le métier de cascadeur et Rémy Julienne lui a éclairé la route à tous les autres". 

Avec Jean-Pierre Goy la passion commune de la moto

Jean-Pierre Goy lui, partage avec Rémy Julienne, d'avoir été un champion de moto. Moto-Trial pour le berjallien, moto-cross pour le loirétain. "Je l'ai rencontré à Bologne, se souvient Jean-Pierre Goy, lors d'un motor show en 1983 et on s'est tout de suite mis à travailler ensemble". Ils ont ensuite collaboré assez régulièrement sur des spectacles, des émissions télé et quelques films "dont un Jackie Chan", jusqu'en 1992, avant que Jean-Pierre Goy ne trace son chemin, et ne travaille finalement sur des James Bond et des Batman sans Rémy Julienne. Ils ne se sont plus croisés ensuite. "C'est dommage parce que étions les deux seuls en France à avoir eu des Taurus World Stunt Awards (les oscars de la cascade), mais c'est comme ça". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess