Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : 75e anniversaire du Débarquement

Les célèbres toiles de Norman Rockwell en cours d’installation au Mémorial de Caen

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Excitation et effervescence perceptibles ce mercredi au Mémorial de Caen. Le célèbre Musée pour la Paix a reçu un véritable trésor : 42 tableaux représentants les plus grandes illustrations de Norman Rockwell. Les toiles sont en cours d'installations en vue d’une exposition unique en Europe.

"Liberté de parole", l'un des tableaux des Quatre libertés immortalisées par Norman Rockwell après le discours de Roosevelt
"Liberté de parole", l'un des tableaux des Quatre libertés immortalisées par Norman Rockwell après le discours de Roosevelt © Radio France - Didier Charpin

Caen, France

Un camion banalisé mais transportant un véritable trésor est arrivé mardi soir au Mémorial de Caen. En provenance de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle il a livré de volumineuses boîtes expédiées par le Musée Norman Rockwell de Stockbridge (Etats-Unis). A l’intérieur : 42 tableaux  du plus célèbre des peintres américains du XXe siècle. Mais aussi une quarantaine d’autres objets pour préparer l’exposition vedette du 75e anniversaire du Débarquement parce que les toiles de Norman Rockwell n’étaient jamais sorties du territoire américain. « C’est une fierté d’avoir réussi à faire venir ces tableaux des Etats-Unis. C’est pour le Mémorial un marqueur en terme de notoriété. Un tournant très fort » observe Stéphane Grimaldi, le directeur.

Parmi ces toiles, les tableaux représentants les 4 libertés : liberté d'expression, de culte, de vivre à l'abri de la peur et à l'abri du besoin. Des dessins qui ont incité le peuple américain à accepter l'entrée dans la Seconde guerre mondiale rappelle Christophe Prime, l'un des historiens du Mémorial. « Ils ont bouleversé l’opinion américaine. Il faut mettre en corrélation le programme de Roosevelt qui a engagé son pays dans la guerre. Ce n’était pas facile pour lui de préparer l’opinion et les œuvres de Rockwell, qui ont eu beaucoup de succès, ont permis diffuser l’idée qu’il était nécessaire d’entrer en guerre ».

Les conservateurs du musée Norman Rockwell en pleine installation des tableaux, ici "liberté de vivre à l'abri du besoin" symbolisant un repas familial - Radio France
Les conservateurs du musée Norman Rockwell en pleine installation des tableaux, ici "liberté de vivre à l'abri du besoin" symbolisant un repas familial © Radio France - Didier Charpin

Le Mémorial a obtenu le prêt de ces tableaux en acceptant de multiples conditions. « Ce bâtiment est gardé 24 heures sur 24 » explique Stéphane Grimaldi. « Nous avons refait la salle d’exposition avec des critères d’hygrométrie. Il nous faudra surveiller les températures pour se maintenir entre 20 à 22 degrés, c’est pour ça qu’il ne pourra pas y avoir plus de 160 personnes en même temps. On nous demande aussi une distance de sécurité entre les tableaux et le public, et l’interdiction de photographier les toiles ». 

L’exposition débutera le 10 juin et se prolongera jusqu’au 27 octobre. Attention elle sera indépendante du Musée, donc le ticket d’entrée au Mémorial ne permettra pas l’accès aux peintures de Norman Rockwell. Les visiteurs devront réserver leur place sur le site du Mémorial.  

Les grosses boîtes ayant servies à transporter les tableaux, désormais rangées au Mémorial de Caen jusqu'à la fin du mois d'octobre.  - Radio France
Les grosses boîtes ayant servies à transporter les tableaux, désormais rangées au Mémorial de Caen jusqu'à la fin du mois d'octobre. © Radio France - Didier Charpin