Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les châteaux creusois comptent rouvrir en même temps que les musées et les cinémas le 19 mai

-
Par , France Bleu Creuse

Les châteaux creusois ont hâte de rouvrir leurs grands portails à partir de mercredi prochain. L'apport financier des touristes destiné à rénover leur bâtisse classée aux monuments historiques leur a manqué terriblement pendant la crise sanitaire.

Pierre Lajoie, propriétaire du château de Villemonteix à Chénérailles, devant la toiture qu'il a commencé à rénover.
Pierre Lajoie, propriétaire du château de Villemonteix à Chénérailles, devant la toiture qu'il a commencé à rénover. © Radio France - Simon Cardona

Ils ont déjà commencé le ménage de printemps. Que ce soit au château de Boussac ou à celui de Villemonteix à Chénérailles, les propriétaires s'apprêtent à recevoir des touristes dès mercredi 19 mai. De quoi remettre un peu d'argent dans les caisses pour continuer l'entretien de leur bâtiment historique.

Chaque année de nouveaux travaux

Ces passionnés d'histoire et d'architecture vivent à l'intérieur de ces châteaux. Et chaque année, il faut s'attaquer à un nouveau problème sur ces bâtiments datant au moins de plusieurs siècles. "Boussac c'est ça, confirme Bernadette Blondot, la propriétaire du chateau. Mon mari disait toujours que c'était un vaisseau qui prenait l'eau et qu'il fallait boucher les trous de temps en temps."

Bernadette Blondot, la propriétaire du château de Boussac devant l'entrée principale.
Bernadette Blondot, la propriétaire du château de Boussac devant l'entrée principale. © Radio France - Simon Cardona

Celle qui dort à deux pas de l'ancienne chambre de l'autrice George Sand, a décidé de puiser dans sa trésorerie pour pallier le manque de recettes générées par les touristes. "On va réaliser les travaux en vendant des choses personnellement." Bernadette Blondot envisage de restaurer une ancienne tour qui nécessite "un alpiniste pour la restaurer ! Quant au coût, je ne le sais pas encore, mais il me fait peur d'avance".

Premier grand rendez-vous : le week-end de la Pentecôte

Au château de Villemonteix à Chénérailles, qui reçoit 5.000 visiteurs par an, "ça urge  !", clame son propriétaire Pierre Lajoie, qui a commencé la restauration de la toiture depuis cet hiver, "même si on aurait plus d'argent" sans la crise sanitaire et avec la visite des touristes. "Là je dois vous dire que je suis dans la période la plus creuse."

Après le pigeonnier en 2018 et 2019 qui a coûté 70.000 euros, Pierre Lajoie tente de restaurer la toiture du Château de Villemonteix.
Après le pigeonnier en 2018 et 2019 qui a coûté 70.000 euros, Pierre Lajoie tente de restaurer la toiture du Château de Villemonteix. © Radio France - Simon Cardona

Les propriétaires ne comptent pas beaucoup sur les premiers jours à partir du 19 mai pour avoir une file de touristes devant leur portail, mais "le mois de mai est très bon parce qu'il y a des ponts, indique Pierre Lajoie. En juin viennent les groupes, qui seront aussi présents en septembre", après les touristes classiques de juillet-aout. Amateurs de belles bâtisses, ils vous attendent !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess