Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les clients au rendez-vous pour leurs achats du Nouvel An à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ce ne sont pas le couvre feu ou les recommandations sanitaires qui vont arrêter les clients du magasin d'articles de fêtes Ami Loisirs, à Valence (Drôme). Ils ont bien l'intention de faire la fête, une aubaine pour la responsable de l'enseigne.

Cotillons et feux d'artifice sont en tête de gondole, à l'entrée du magasin
Cotillons et feux d'artifice sont en tête de gondole, à l'entrée du magasin © Radio France - Claire Guédon

Pour Manon, responsable du magasin Ami Loisirs, à Valence, les clients sont bien au rendez-vous en cette semaine de réveillon. Elle a d'ailleurs ouvert son enseigne lundi, exceptionnellement : "Je dirai qu'on a eu 100 clients dans la journée. C'était plutôt sympa, surtout que le jour de l'an est assez important pour nous. Si on n'a pas ça, ça nous plombe notre chiffre de l'année."

Surtout que cette année, il n'y a pas eu d'achats pour Halloween, qui est tombé le premier week-end du deuxième confinement. "Pour nous ça a été catastrophique. On avait fait les stocks, malheureusement ça nous a coupé l'herbe sous le pied", explique-t-elle. 

"Les gens gardent l'esprit de fête", Manon, responsable du magasin

Mais heureusement, les clients n'ont pas oublié Manon et sa boutique. "Les gens gardent quand même cet esprit de fête. Ils viennent acheter leurs cotillons, même s'ils sont trois ou quatre. L'esprit de la fête est encore là", sourit la responsable. 

Le rayon accessoires et déguisement est aussi très prisé par les clients pour ce Nouvel An
Le rayon accessoires et déguisement est aussi très prisé par les clients pour ce Nouvel An © Radio France - Claire Guédon

Elle peut aussi compter sur des ventes de feux d'artifice. Normalement, tous les ans, un arrêté préfectoral en interdit la vente quelques jours avant le Nouvel An. Mais cette année elle peut en proposer . "C'est un peu ce qui nous fait le Nouvel an cette année", précise-t-elle. Justement, Jacques est venu en acheter, "pour lancer depuis un balcon en station de ski. On le fait avec les enfants, comme tous les ans. C'est agréable ce genre de moment". 

Un réveillon dans le respect des règles sanitaires ? 

Jacques n'est pas le seul à respecter les recommandations sanitaires : pas plus de six autour de la table. Pour Yoan, ça n'a pas posé de problème pour l'organisation "On a quand même tenu à marquer le coup, avec cette année morose. Alors on organise une petite fête avec deux couples de voisins", raconte-t-il en feuilletant les pages d'un catalogue de déguisement. Valentin a eu la même idée, ce sera soirée déguisée pour le Jour de l'an, "en petit comité, on ne sera pas plus de six, qu'avec les amis proches". 

Au fond du magasin, Boris, il n'est pas certain que la limite sera respectée pour sa soirée : "Ça dépend des gens qui invitent des copains, ou pas. Comme tous les ans, l'organisation est un peu compliquée. Mais de toute façon, ce sont des gens qu'on côtoie au quotidien, donc ça ne change pas grand chose."

Pour être sûre d'accueillir un maximum de clients, Manon a décidé d'ouvrir son magasin non-stop de 9h à 18h depuis le début de la semaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess