Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les collectionneurs de vinyles se sont donné rendez-vous à Fontaine-le-Comte

dimanche 28 janvier 2018 à 19:06 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou

Des centaines de personnes sont venues acheter ou échanger des vinyles à Fontaine-le-Comte. Le TTACC 86 organisait l'événement pour la deuxième fois. 28 exposants étaient présents.

28 exposants étaient rassemblés ce weekend à Fontaine-le-Comte.
28 exposants étaient rassemblés ce weekend à Fontaine-le-Comte. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Fontaine-le-Comte, France

Pink Floyd, Neil Young, Beatles... les curieux et collectionneurs ont guetté les bonnes affaires le temps d'un weekend à Fontaine-le-Comte pour la Bourse aux disques et vinyles. Des vinyles qui suscitent de plus en plus d'enthousiasme. "Avant on pouvait chiner à droite ou à gauche, maintenant je vais pas dire que c'est la guerre mais pas loin" indique Stéphane. 

Et ce qui compte pour les amateurs de musique c'est bien l'aspect physique du disque. "On réapprend à écouter les titres dans un ordre précis parce que le musicien a voulu que ce soit dans cet ordre là. Avec le streaming aujourd'hui, on oublie un peu ça" pour Christophe. Et l'aspect esthétique de la pochette est aussi un plus : "bien sûr qu'on regarde les pochettes ! Là par exemple, elle date des années 70 et en termes de design, on faisait des trucs assez dingues à cette époque" raconte Stéphane. 

Jusqu'à 800 euros pour un 45 tours

Et les collectionneurs sont bien sûr à la recherche de vinyles rares. Pour Erwin ça sera du "rockabilly". Ça fait plusieurs années qu'il collectionne les disques, une passion transmise par son père. Et aujourd'hui, il compte 1.600 vinyles dans sa collection. Il regarde bien sûr l'état du disque "au départ, je ne faisais pas attention alors j'ai eu des mauvaises surprises. Parfois ça passe, parfois ça saute."

Idem pour Stéphane venu de La Rochelle, et il a sa technique : " je regarde d'abord et quand j'ai un doute, j'humidifie mon doigt, si ça accroche quand je le passe alors ça ne passera pas." Et le collectionneur compte désormais entre 4.000 et 5.000 vinyles chez lui. Il dépense en moyenne 20 euros mais il serait bien prêt à mettre plus :" il y a un vinyle que je cherche depuis longtemps. C'est le premier 45 tours des Pink Floyd. Celui-là, si je le trouve, je paierai 800 euros sans hésiter parce que c'est Pink Floyd que je suis fan et que j'ai commencé à collectionner des vinyles avec eux."

Malheureusement pour Stéphane, la perle rare n'était pas à la bourse aux disques de Fontaine-le-Comte. Il devra donc le dénicher dans une autre bourse aux disques.