Culture – Loisirs

Les conseils d'une fleuriste de Dijon pour faire une belle citrouille d'Halloween

Par Marion Bastit, France Bleu Bourgogne et France Bleu vendredi 30 octobre 2015 à 17:32

"Il faut laisser un demi-millimètre de peau, pas plus", explique la fleuriste.
"Il faut laisser un demi-millimètre de peau, pas plus", explique la fleuriste. © Radio France - Marion Bastit

Pour fêter Halloween, vous avez peut-être décidé de mettre une citrouille éclairée sur le rebord de votre fenêtre. Virginie Iorfida-Maupin, fleuriste à Dijon, vous livre les secrets d'une citrouille réussie.

Ce samedi soir, c'est Halloween. Vous avez peut-être prévu le stock de bonbons pour les enfants qui viendraient sonner à votre porte. Si vous n'avez pas encore de citrouille éclairée sur le rebord de votre fenêtre, il est encore temps d'en fabriquer une. Mercredi et jeudi, Virginie Iorfida-Maupin, fleuriste à Dijon, organisait des ateliers à destination des enfants. Elle nous dévoile comment faire une belle citrouille d'Halloween.

"Une fois le tracé fait, il faut couper le chapeau", explique la fleuriste. - Radio France
"Une fois le tracé fait, il faut couper le chapeau", explique la fleuriste. © Radio France - Marion Bastit

« D'abord, il faut choisir une citrouille assez régulière, avec une bonne assise, explique-t-elle. Il ne faut surtout pas qu'elle soit bancale, sinon la flamme de la bougie risque d'abîmer un côté de la citrouille plus que l'autre. Dans un premier temps, il faut bien la nettoyer, la lustrer, la rendre un petit peu brillante. Ensuite, on prend une craie pour tracer le chapeau, le décor qu'on a envie de faire sur la citrouille : les yeux, le nez, la bouche, des cicatrices... 

Avant de creuser les yeux et la bouche, il faut vider la citrouille. - Radio France
Avant de creuser les yeux et la bouche, il faut vider la citrouille. © Radio France - Marion Bastit

Ensuite, il faut prendre un couteau qui coupe bien avec une lame assez longue, et là on fait d'abord le chapeau. Ensuite, on prend une grosse cuillère qui ne se tord pas. On retire tout ce qui est pépins, pulpe... On essaie de laisser un demi-millimètre de peau, rien de plus au niveau de la chair. Ensuite, on creuse les yeux, la bouche, et voilà, on peut remettre le chapeau. Il n'y a plus qu'à mettre une bougie qu'on allume à l'intérieur. »

Suivez Chloé, Constance et Alexandre dans la fabrication de leur citrouille