Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les conseils du DJ David Hopperman pour la soirée du Nouvel An

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Une bonne soirée du 31 décembre sans bonne musique, ça n'existe pas ! Le DJ David Hopperman mixe régulièrement dans les clubs de Marseille. Il était l'invité de France Bleu Provence ce lundi matin.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Gonzales Photo/Flemming Bo Jense

Marseille, France

France Bleu Provence : David Hopperman, un bon titre à passer un 31 décembre c'est quoi ?

David Hopperman : Je dirais que ça dépend complètement du public. Je vais vous donner des pistes par tranche d'âge.  Pour les 30-45 ans, je mise sur un titre de Yannick, avec "Ces soirées-là". Pour les plus jeunes, des titres qui passent à la radio, très accessibles. Pourquoi pas du hip-hop. Il y a des gros standards indémodables comme "Ni**as In Paris" de Jay-Z et Kanye West.

France Bleu Provence : Est-ce qu'il y a un son qui fédère toutes les tranches d'âge ?   

David Hopperman : Sans hésiter, GALA, "Freed from desire". Ce tube a 20 ans, il ne bouge pas, et il fait danser tout le monde. Dans toutes les soirées que j'anime, on me demande de le jouer. C'est comme un hymne, ça fait chanter et sauter les gens. Une référence pour les grosses soirées. 

France Bleu Provence : Comment fait-on pour mélanger ces ambiances musicales différentes ?

David Hopperman : Avec un peu d'expérience, on sait alterner entre des titres très connus et d'autres plus confidentiels. Moi ma culture musicale est plutôt américaine., mais je vois toujours beaucoup de succès pour les tubes français des années 80 et 90. Ce sont de bons morceaux aussi. L'essentiel, c'est de faire danser les gens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu