Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les corridas prévues en septembre à Dax sont finalement annulées

-
Par , France Bleu Gascogne

Les corridas prévues à Dax fin septembre n'auront finalement pas lieu. Plus prudent, en pleine période de coronavirus, selon le président de la commission taurine. Plus logique aussi économiquement : les arènes auraient accueilli trop peu de monde en raison des consignes sanitaires imposées.

Au programme, annulé : une corrida avec Daniel Luque, Andrés Roca Rey et Juan Leal
Au programme, annulé : une corrida avec Daniel Luque, Andrés Roca Rey et Juan Leal © Maxppp - MAXPPP

L'information est tombée ce mercredi 22 juillet. Les corridas, prévues à Dax en septembre, n'auront finalement pas lieu. La ville y renonce, en raison de la situation sanitaire actuelle. Les événements de Toros y Salsa devraient eux aussi être annulés. 

Plus prudent, en période de crise sanitaire

Selon Eric Darrière, le président de la commission taurine de Dax, il est plus prudent d'annuler les corridas à Dax. "La situation sanitaire se tend, on le voit jour après jour, les cas de Covid19 apparaissent. Il était évident que ces corridas ne pouvaient pas se tenir. Nous avons toujours dis que le sanitaire primerait sur toute décision. Nous ne nous voyions pas prendre le moindre risque."

Plus raisonnable économiquement

Les corridas de Dax sont aussi annulées car elles n'auraient pas été rentables sur le plan économique. Les consignes sanitaires à appliquer étant trop strictes, il était plus raisonnable de les annuler, selon Eric Darrière.

Il y a quand même une notion économique dans le monde de la tauromachie

"L'arène c'est 8000 places environ, là on était sur une jauge qui pouvait  à peine dépasser 1000 personnes. C'était totalement inconcevable, il y a quand même une notion économique dans le monde de la tauromachie que l'on ne peut pas nier. Dax est une arène municipale organisée, certes, par des bénévoles, mais il y a l'argent du contribuable en jeu. Nous voulons quand même faire en sorte que les arènes nous rapportent plus que ce qu'elles nous coûtent", explique le président de la commission taurine à France Bleu Gascogne.

Une belle affiche qui tombe à l'eau cette année

"Nous regrettons bien-sûr cette décision car la programmation était de grande qualité', regrette le président. Au programme cette année à Dax, vous auriez pu admirer une corrida avec Daniel Luque, Andrés Roca Rey et Juan Leal. "En tant qu'aficionado nous sommes démoralisés mais c'est la voix de la sagesse qui a primé."

"Nous sommes désormais totalement concentrés sur l'objectif 2021", conclue le président de la commission taurine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess