Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les coulisses du chauffage au château de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu
Pau, France

Il y a le chauffage central dans le château d'Henri IV. Il a été installé dans les années 60, et rénové en 2015 pour passer du fioul au gaz. La moitié du bâtiment est chauffée. Il reste encore le gros chantier de l'isolation.

La seule cheminée qui fume du château de Pau
La seule cheminée qui fume du château de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Il fait un froid de gueux sur le Béarn et ailleurs. Tous les chauffages tournent à fond chez les particuliers comme dans les édifices publics. Le château de Pau est chauffé. Un édifice qui date du 16ème siècle dans sa forme actuelle avec une grosse rénovation au 19ème. Un bâtiment qu'il faut bien chauffer, pour les visiteurs, le personnel et la préservation des œuvres.  

Les deux chaudières XXL du château de Pau
Les deux chaudières XXL du château de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Une facture de chauffage de 40.000 euros par an

Vous imaginez bien qu'un bâtiment comme celui là ne se chauffe pas d'un claquement de doigt. La facture de chauffage annuelle du château de Pau en témoigne :  40.000 euros. En quelques chiffres on comprend comment on arrive à une telle facture. Le château de Pau, c'est 50 pièces environ, avec des plafonds de 4 mètres au moins dans sa partie visitable. Il faut ajouter les couloirs et les escaliers et il y en a beaucoup. La moitié des pièces sont chauffées. Un chauffage central au gaz depuis 2015 avec des radiateurs en fonte. Avant 2015, c'était un chauffage au fioul ; trois citernes étaient enterrées dans la cour du château. Sachez que dans les salles du donjon, qui n'est pas chauffé, il fait 12 degrés.

De bons vieux radiateurs en fonte dans la bibliothèque
De bons vieux radiateurs en fonte dans la bibliothèque © Radio France - Daniel Corsand

Une isolation d'époque

La direction du château réfléchit depuis longtemps à des solutions pour faire baisser la facture de chauffage. Avec surtout une réflexion sur l'isolation, qui est d'époque. Les services des musées nationaux cherchent un moyen d'améliorer l'étanchéité des fenêtres et de la toiture. Il n'y a pas d'isolation dans les combles. Le problème est que la charpente et les fenêtres sont des œuvres à protéger. Il ne s'agit pas de remplacer les huisseries par du PVC et de cacher la magnifique charpente avec de la laine de verre.  

Cécile Latour, directrice adjoint, explique les difficultés à isoler

Choix de la station

À venir dansDanssecondess