Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les courses landaises pourront reprendre le 11 juillet

-
Par , France Bleu Gascogne

Elles sont à l'arrêt depuis plusieurs mois. Bonne nouvelle, la Fédération Française de Course Landaise annonce la reprise des courses (hors compétition) à partir du 11 juillet. Une reprise évidemment sous conditions avec des protocoles et une déclaration en préfecture au delà de 1.500 spectateurs.

Course landaise - Photo d'archives
Course landaise - Photo d'archives © Radio France - Valérie Mosnier

C'est un incontournable dans les Landes, qui accompagne chaque fête de village. Les courses landaises, arrêtées depuis la mi-mars à cause la pandémie de Covid-19, vont pouvoir reprendre dans deux semaines, le 11 juillet prochain (hors compétition), au lendemain de la fin de l'état d'urgence sanitaire en France. 

La Fédération Française de la Course Landaise a établi deux protocoles : un pour les organisateurs et un pour les acteurs en piste. 

Si la Fédération fait des préconisations, les courses accueillant entre 1.500 et 5.000 personnes devront obligatoirement être déclarées en Préfecture 72h, soit trois jours à l'avance. En revanche, si la jauge ne dépasse pas 1.500 personnes, il n'y a pas besoin de faire de déclaration. 

Protocole organisateurs

La Fédération Française de la Course Landaise fait donc plusieurs préconisations aux organisateurs, communes, comité ou régie des fêtes. Il s'agit de respecter les gestes barrières.

Les arènes

  • Désinfection des lieux et structures nécessaires au spectacles (rampes, escaliers, infirmerie, etc...)
  • Les structures ou lieux non utilisés 5 jours avant et 5 jours après la manifestation sont soumis à un simple nettoyage et non à une désinfection

Billetterie 

  • Maintien d'une distance d'une place ou siège entre chaque personne ou groupe de personnes arrivant ensemble ou ayant réservé ensemble : la capacité d'accueil des arènes est limitée.
  • Toutes les personnes devront obligatoirement avoir une place assise.
  • Privilégier la réservation et la vente anticipée de billets
  • Privilégier le paiement par carte bancaire et sans contact
  • Au guichet : marquage au sol pour le respect des distances, le sens de circulation, mise à disposition de gel hydroalcoolique, protection et/ou port du masque pour les guichetiers

Gestion du public

  • Un sens unique de circulation des personnes et contrôlé par les organisateurs
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique aux entrées
  • A chaque entrée : respecter le marquage au sol, désinfection des mains, port du masque (pour les plus de 11 ans), jusqu'à leur installation sur les gradins
  • Placement dans les gradins organisé, régulé, contrôlé par les placiers. L'attribution du placement est définitive
  • Les placiers en contact avec les spectateurs devront porter un masque et respecter les gestes barrières
  • Pour éviter les déplacements en cours de spectacle, la FFCL préconise un spectacle sans entracte
  • Les spectateurs qui doivent se déplacer dans les arènes doivent porter un masque
  • A la sortie : port du masque, respect de la distanciation physique et du sens de circulation

Musique 

  • Pas de défilé en piste

Prévention

  • Par l'intermédiaire de l'animateur, rappel des gestes barrières pendant le spectacle

Protocole piste

La course landais, sport individuel sans contact, se pratique en groupe d'une dizaine de personnes et dans 98% des cas en extérieur, dans des enceintes d'environ 1.000 m². Comme pour les organisateurs, la Fédération fait des préconisations aux acteurs de la course landaise : sauteur, écarteur, cordier ou encore gañadero. 

Les acteurs doivent par exemple arriver en tenue, avec leur matériel professionnel comme le mouchoir blanc. Le même acteur devra ouvrir et fermer la vache dans sa loge. 

L'accès sera interdit en piste et en contre-piste aux non participants. Un document de traçabilité des participants licenciés sera établi. Il n'y aura pas de remise de trophée dans l'enceinte des arènes. 

Un appel aux organisateurs

Ces deux protocoles ont été publiés ce vendredi sur la page Facebook de la Fédération Française de la Course Landaise. "C'est un peu lourd", reconnait l'un de ces co-président de la Fédération,  Max Lacave, "mais ça vaut quand même le coup et j'espère que beaucoup franchiront quand même le pas"

Ce dernier, au nom de la Fédération, en appelle aux communes et aux comités des fêtes pour organiser des courses landaises. Car beaucoup de fêtes de village sont annulées, or ces dernières, via la buvette et les repas, par exemple, permettent de couvrir financièrement une partie de la course. "A année exceptionnelle, on peut faire quelque chose d'exceptionnel. C'est sûr que si cette volonté peut amener régulièrement des courses landaises tous les week-end dans différentes communes du territoire, ce n'est que très positif pour la course landaise, nos acteurs, nos gañaderos... Pour tout quoi !" rajoute Max Lacave.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu