Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Les démineurs de Colmar récupèrent chaque année, plus de 10 tonnes d'engins de la Grande Guerre

dimanche 4 novembre 2018 à 17:53 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

De nombreux engins de la Grande Guerre sont toujours enfouis dans le sol, en Alsace. Chaque année, les démineurs de Colmar, en récupèrent plus de 10 tonnes. Ils les neutralisent et les détruisent. C'est dans le secteur du Vieil-Armand et du Linge que les munitions sont les plus nombreuses.

Les dernières trouvailles des démineurs de Colmar
Les dernières trouvailles des démineurs de Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Alors que nous commémorons en ce moment le centenaire de l'armistice. Chaque jour, des engins de la première guerre mondiale sont découverts par les démineurs de Colmar. 

Des découvertes surtout en Alsace et dans les Vosges, sur la zone de la ligne de front de la guerre 14-18. C'est dans le secteur du Vieil-Armand et du Linge que les engins sont les plus nombreux.

La découverte des munitions de la Grande Guerre : la principale activité des démineurs de Colmar 

Chaque année, 10 tonnes de munitions de la première guerre mondiale sont découvertes. Cela représente 60 à 70% de l'activité des démineurs de Colmar. Ce sont des hommes qui ont une activité sur 7 départements dont l'Alsace, les Vosges, Haute-Saône, le Doubs et le Territoire de Belfort. 

Les grenades découvertes  - Radio France
Les grenades découvertes © Radio France - Guillaume Chhum
Obus de la Grande Guerre  - Radio France
Obus de la Grande Guerre © Radio France - Guillaume Chhum

Ce sont en majorité des grenades, des bombes de toutes sortes. Ils sont signalés par des particuliers aux démineurs. Ils les neutralisent et les détruisent sur leur terrain approprié. 

Reportage : les démineurs de Colmar trouvent tous les jours des munitions de la Grande Guerre

Ne pas les manipuler en cas de découverte

Attention, même si ces engins ont plus de cent ans, ils demeurent très dangereux. Si vous en repérez un dans un champ ou dans un jardin, il faut le signaler aux démineurs et surtout ne pas les manipuler

C'est un travail de longue haleine. Il nous faudrait 300 ans, pour enlever toutes les munitions sur le sol français," Didier Schaal, le chef du centre de déminage de Colmar

Encore un obus découvert dernièrement  - Radio France
Encore un obus découvert dernièrement © Radio France - Guillaume Chhum
10 tonnes de munitions découvertes chaque année  - Radio France
10 tonnes de munitions découvertes chaque année © Radio France - Guillaume Chhum

Chaque année, il y a une dizaine d'accidents liés à ces imprudences, ils font en moyenne 3 morts. 50% des accidents sont liés à des munitions qui font moins de un kilo.