Culture – Loisirs

Les derniers préparatifs du Corso fleuri de Sélestat

Par Maxime Nauche, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 11 août 2017 à 18:53

Des échafaudages de deux étages sont érigés autour des chars pour pouvoir fixer les fleurs
Des échafaudages de deux étages sont érigés autour des chars pour pouvoir fixer les fleurs © Radio France - Maxime Nauche

500.000 fleurs, plus de 20.000 spectateurs, la 88e édition du Corso fleuri de Sélestat est lancé ce samedi. On a assisté aux derniers préparatifs.

Tout le weekend, vous pourrez venir écouter différents groupes de musique, admirer le feu d'artifice et, bien sûr, voir défiler les chars dès ce samedi à 18h. La préparation de ce cortège a été un travail de longue haleine. Les chars ont été terminés dans la nuit.

Un moment convivial

Dans les ateliers municipaux de Sélestat, un millier de bénévoles travaille d'arrache pied pour terminer les chars à temps. Certains coupent les fleurs, d'autres les fixent sur les chars. Etienne fait tourner son pistolet à colle à plein régime : "C'est sympa, on passe de bons moments ensemble. Certaines personnes ne se voient qu'à cette occasion" Ici, chacun vient donner un coup de main le temps qu'il souhaite. Certains passent une demi heure, d'autres restent la nuit.

Lise a 10 ans, elle est venue avec sa grand-mère. L'année dernière, elle était déjà au rendez-vous. Cette fois-ci encore, elle ne voulait pas manquer ça : "On s'amuse bien même si c'est beaucoup de travail. On va rester jusqu'à minuit, " s'enthousiasme la jeune fille.

Les chars terminés à deux heures du matin

Pour coordonner tout ce petit monde, ça demande une certaine organisation. Philippe Rauel, responsable des festivités à Sélestat, joue le chef d'orchestre : "Le but c'est de mettre en forme les chars et que, demain, les visiteurs puissent comprendre ce que représentent les chars sans qu'ils aient besoin de texte." Cette nuit, les derniers bénévoles devraient quitter les ateliers municipaux vers deux heures du matin.