Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les dessins mystérieux d'un scribe du pape à Avignon

vendredi 25 décembre 2015 à 7:00 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Au 14e siècle, le prêtre Opicino de Canistris dessine des corps et des sexes dans les cartes marines mais le pape refuse de voir ces images intrigantes. Les dessins mystérieux resteront oubliés pendant plusieurs siècles. L'historien Sylvain Piron explique ces œuvres du prêtre-artiste.

Les dessins du scribe du pape à Avignon resteront oubliés pendant des siècles
Les dessins du scribe du pape à Avignon resteront oubliés pendant des siècles © Radio France - Opicino de Canistris

Avignon, France

Le prêtre Opicino de Canistris (Pavie 1296 - Avignon 1355) a posé longtemps une énigme : ses dessins sur papier ou parchemins ont été oublié au Palais des papes pendant trois siècles puis recensés au 16e siècle par la bibliothèque vaticane comme "plein de figures difficilement compréhensibles".

L'historien Sylvain Piron révèle ces œuvres et explique que "les dessins ne représentent jamais la divinité mais l’Église". Le scribe du pape est le premier à faire "apparaitre des formes humaines dans les continents. L'Europe est un personnage, l'Espagne est la tête, l'Italie est une jambe et entre les deux, dans la Méditerranée, il voit le diable."

Opicino de Canistris est aussi très impressionné par la Tarasque de Tarascon. Il  représente cette Tarasque "gueule grande ouverte en train de dévorer la Bretagne, comme un monstre qui attaque l'Europe et l’Église mal en point".

La tête en espagne, la poitrine à Avignon: l'historien révèle l'oeuvre du scribe

La tête en Espagne, la poitrine à Avignon et le sexe à Venise

Dans son livre "Dialectique du monstre", aux éditions Zones Sensibles, l'historien Sylvain Piron détaille la démarche artistique du scribe du pape : "l'ensemble des croyants constitue le corps de l’Église ; il en fait un véritable corps avec la tête en Espagne, la poitrine à Avignon. La preuve, dit-il, il y a beaucoup de vent à Avignon. Le sexe est à Venise, entre les deux jambes". 

"Cette œuvre n'a été révélée à personne tandis que je gardais le silence" (Opicino de Canisitris 19 septembre 1337)

Le pape refuse de voir ces images. Opicino de Canistris est seul à comprendre le secret de ces dessins. Il n'a rien expliqué et ne les montre à personne. Le livre de Sylvain Piron, Dialectique du monstre, aux éditions Zones Sensibles exhume les œuvres du scribe avignonnais après sept siècles d'oubli.

L'historien explique les oeuvres mystérieuses du scribe du pape d'Avignon

Opicino de Canistris est le premier à voir des formes humaines dans les cartes - Radio France
Opicino de Canistris est le premier à voir des formes humaines dans les cartes © Radio France - O. de Canistris