Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs
Dossier : Armada 2019 à Rouen

Les enfants à l'abordage de l'Armada de Rouen

Les écoliers normands sont nombreux à déambuler sur les quais de Rouen durant l'Armada. Accompagnés de leurs enseignants, ils découvrent les grands voiliers et la vie des marins à bord. Illustration avec les élèves de l'école maternelle de Caumont, dans l'Eure. Ils sont montés à bord du Belem.

Les enfants savent désormais pourquoi les pirates avaient toujours un oeil bandé.
Les enfants savent désormais pourquoi les pirates avaient toujours un oeil bandé. - Isabelle Mollet

Rouen, France

Les moussaillons de Caumont à l'abordage du Belem. Des élèves de maternelle de l'école Jean de La Fontaine ont visité le fameux trois-mâts français, amarré sur la rive droite de Rouen en bas du pont Guillaume le Conquérant. 

Ces enfants de moyenne et grande section, âgés de 5 à 6 ans, vivent leur première Armada puisqu'ils n'étaient pas nés (ou tout juste) lors de la précédente en 2013. Et ils en ont des choses à découvrir à bord d'un voilier comme le Belem. Dans la bouche des enfants, la barre à roue est "un volant" et la boussole est prise pour... une cheminée! 

Le Belem est plus vieux que mon Papi !

Heureusement, Myriam, bénévole sur le Belem, est là pour leur fournir des explications. Désormais, ils savent pourquoi les pirates ont un œil bandé: "Ils ont un œil qui est habitué à la nuit et, quand ils arrivent à l'intérieur d'un autre voilier, c'est un peu comme les chats: ils sont habitués à voir dans le noir". Et lorsque Myriam indique aux petits Caumontais que le Belem - le plus ancien navire de l'Armada - vient de fêter ses 123 ans, l'un des enfants s'écrie: "Il est plus vieux que mon Papi!"

Arrivés dans le grand roof, lieu de rassemblement et d'instruction des marins, les élèves détaillent les objets de la pièce. Premier cité: la TV! Mais ils savent aussi nommer la corde, le tonneau et la bouée "pour sauver les gens". "Il est trop beau, le Belem", souffle un enfant. 

Fin de la visite à l'avant du navire, le gaillard d'avant pour utiliser le terme marin précis. C'est l'endroit idéal pour les moussaillons d'entonner le chant de marins appris à l'école: "Matelots puisqu'il fait bon vent, allons tous chanter sur l'avant... " accompagnés de Maîtresse Isabelle à l'accordéon! 

Visite à bord du Belem avec les élèves de l'école maternelle de Caumont

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu