Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : 2019 Le monde des Enfoirés

Les Enfoirés 2019 : des réglages à peaufiner et une ambiance de folie pour le premier concert à Bordeaux

vendredi 25 janvier 2019 à 4:25 Par Laurine Benjebria, France Bleu Gironde et France Bleu

Bordeaux se trémousse sur des airs de Jean-Jacques Goldman, Téléphone ou encore Maurane. Les Enfoirés ont lancé ce jeudi leur série de six concerts à l'Arkéa Arena de Floirac. Pour ce premier concert, une grande répétition générale, plus de 10.000 spectateurs ont répondu présents.

Une vingtaine d'artistes présents sur scène avec des bénévoles girondins pour clouer les quatre heures de spectacle ce jeudi soir à Bordeaux
Une vingtaine d'artistes présents sur scène avec des bénévoles girondins pour clouer les quatre heures de spectacle ce jeudi soir à Bordeaux © Radio France - Laurine Benjebria

Bordeaux, France

Des rires, des larmes et des extinctions de voix au profit des Restos du Cœur. Le premier concert des Enfoirés à l'Arkéa Arena de Floirac s'est déroulé dans une ambiance de folie ce jeudi soir. Plus de 4h30 de spectacle pour cette grande répétition générale à guichets fermés. 

Plus de 10.000 spectateurs et une vingtaine d'artistes : Jean-Louis Aubert, Florent Pagny, Liane Foly, Patrick Fiori, Tal, Slimane ou encore Mimie Mathy. Ils seront encore plus nombreux pour les prochains concerts, dès vendredi et jusqu'à lundi. France Bleu, radio partenaire de l'événement, a assisté à ce premier concert, qui en a séduit plus d'un.

Des spectateurs venus de loin

Certains ont traversé la France pour pouvoir chanter avec Patrick Fiori et Jenifer. C'est le cas de Vincent et Chantal, qui sont venus de Dijon tout spécialement pour voir les Enfoirés. Ils ont été accueillis par une quinzaine de gilets jaunes dénonçant les Enfoirés et les Restos du Cœur qu'ils qualifient de "machine à fric".

"Il y a d'autres façons de se montrer que dans les Restos du Coeur, toute personne qui a envie d'amener un plat chaud à une personne dans la rue peut le faire, aujourd'hui on a plein de gilets jaunes qui le font (...) on n'est pas obligé de passer par les restos du Coeur" explique Cyril, un Bordelais gilet jaune. Des propos qui n'ont pas vraiment été appréciés dans la file de spectateurs.

"Depuis toutes petites, on les regarde à la télévision, c'est comme un rêve"

Egalement dans la file, des adolescentes bordelaises qui ont séché les cours pour arriver dès 15h, soit trois heures avant l'ouverture des portes. Avec leurs mamans, pour patienter, elles ont chantonné des airs connus des Enfoirés. 

Malik Bentalha un nouvel Enfoiré qui débute aussi la chanson

Des couacs mais de belles prestations

Les artistes étant arrivés mercredi, veille de cette répétition générale, quelques approximations de mise en scène ont rythmé la soirée. Il y a eu des problèmes de prompteurs lors de sketchs et de chansons... Rien de bien méchant et surtout des couacs vite pardonnés par le public, largement séduit par les belles prestations livrées par les artistes. Parmi les séquences préférées par Mireille, Anne, Damien et Emmanuelle : les chansons d'ouverture "Envole-moi" de Jean-Jacques Goldman, l'ancien patron absent hier, "Un autre monde" de Téléphone, puis "Il a neigé sur Yesterday" de Marie Laforêt avec des parapluies et de la fausse neige qui tombe sur scène. 

A quelques minutes du concert, le public patiente en chantant les hymnes des éditions précédentes - Radio France
A quelques minutes du concert, le public patiente en chantant les hymnes des éditions précédentes © Radio France - Laurine Benjebria

Ce qui a surtout impressionné Mireille, venue de Royan avec sa fille, ce sont les nombreux décors. 26 tableaux, 650 costumes sont prévus pour ces cinq jours de concerts. Alors forcément, entre toutes ces mises en scène, il faut patienter. Certains artistes interprètent leurs tubes, des sketchs sont réalisés sur scène notamment par Malik Bentalha et la bande à Fifi (Philippe Lacheaux, Élodie Fontan, Tarek Boudali et Julien Arruti), avec un fil conducteur : un cadeau prévu pour les trente ans des Enfoirés mais qui a disparu.

De nombreux hommages

Liane Foly, Mimie Mathy et toute la troupe ont également tenu à rendre hommage à ces personnalités qui nous ont quittées en 2018, des Enfoirés engagés comme Maurane, Charles Aznavour et bien sûr Véronique Colucci. C'est d'ailleurs cette scène qui a le plus ému le public. Un écran géant affiche la photo du couple Colucci, sur scène les artistes et les bénévoles tournent le dos au public qui applaudit chaleureusement, en standing ovation, pendant plus d'une minutes. 

"J'ai été émue quand les artistes se sont retournés face à Coluche, et voyant toutes les stars pleurer", Amandine

Des larmes coulent sur le visage de nombreuses célébrités, comme Mimie Mathy.

Un public en délire

La plus belle des prestations reste tout de même celle du public. Des enfants, des parents et des grand-parents qui sont restés jusqu'au bout du spectacle, au-delà de minuit. Ils ont chanté les airs connus entre les différentes séquences, ils ont fait la "hola", ils ont soutenu tout du long les artistes. 

Et à la sortie, ils continuaient de faire la queue devant les stands de souvenirs. "Faut qu'on ait au moins un souvenir, on est donc reparti avec le tee-shirt" s'exclame Anne qui a même déjà prévu d'acheter le DVD du spectacle, lorsqu'il sortira en mars. Des achats qu'elle effectue pour son plaisir, mais aussi pour soutenir la bonne cause : "on les soutient parce qu'on se dit qu'un jour on peut en avoir besoin". Grâce à tous ces achats, l'année dernière Les Enfoirés ont récolté plus de 18 millions d'euros, l'équivalent de 18 millions de repas.

Amandine, une Girondine qui fête ses 30 ans, comme les Enfoirés

Le tableau poétique "Il a neigé sur Yesterday" de Marie Laforêt - Radio France
Le tableau poétique "Il a neigé sur Yesterday" de Marie Laforêt © Radio France - Laurine Benjebria

Les Enfoirés, beaucoup d'émotions pour ce premier concert dans l'Arkea Arena de Floirac - Le Reportage